Vendredi pour l’avenir : le Lycée français Molière affirme et renforce ses engagements écologiques

27 septembre 2019

Le vendredi 20 septembre2019, le mouvement Juventud por El Clima (Jeunesse pour le climat), variante espagnole de Fridays For Future (FFF) – Vendredi pour l’Avenir –, entamait une semaine de grèves et de manifestations pour réclamer aux hautes sphères politiques du monde entier, des mesures concrètes pour lutter contre la crise climatique.

En Espagne, le rendez-vous est aujourd’hui, vendredi 27 septembre 2019, et un mouvement de grève général a été convoqué en Aragon, aux Canaries, au Pays Basque et en Navarre, ainsi qu’une grève étudiante en Andalousie.

Ces actes seront accompagnés de mobilisations dans les principales villes d’Espagne et l’objectif sera commun : la jeunesse mondiale dans la rue vendredi pour le climat…

Grâce au soutien de l’Association des Parents d’Élèves (APAELM) et au travail de l’équipe éducative et des élèves, le Lycée français Molière a mis en place ces dernières années une initiative pédagogique destinée à faire réfléchir sur les liens existant entre l’environnement et la société, l’économie, la culture et à sensibiliser le public aux problématiques posées.

Il y a 3 ans un comité de pilotage et de réflexion (composé d’enseignants, d’élèves, de parents, de représentants de la mairie) a été créé et a permis de donner de la valeur à cette démarche. 

« Chaque membre de la communauté éducative a des idées à apporter. C’est pour cela qu’il est important de donner la parole à chacun, et notamment aux élèves qui ont des ressources insoupçonnées quand il s’agit de donner son avis »

Olivier Denis, directeur des classes du primaire

En juin 2019, l’ADEAC —association qui nous guide dans cette aventure— nous a octroyé le Label Éco-École, valorisant la démarche de développement durable de notre établissement et récompensant ainsi l’engagement de toute l’équipe éducative et des élèves.

Durant les 3 dernières années, notre démarche nous a permis de réfléchir sur différentes thématiques comme la biodiversité, le recyclage, la gestion des énergies, le transport, …etc. Le plus important était de se responsabiliser par rapport à ces thématiques qui sont centrales dans nos modes de consommation actuelle et qui demandent à évoluer.

« C’est aux élèves que nous devons donner le pouvoir de changer les choses car ce sont eux les citoyens de demain ».

Olivier Denis

L’obtention du drapeau vert « Eco-école » est une belle récompense pour le travail accompli par chacun. Nous organiserons d’ailleurs une cérémonie de remise au mois d’octobre où chacun sera invité car c’est le lycée et toute sa communauté qui seront récompensés. 

Mais ce drapeau n’est qu’une étape. Nous devons continuer à améliorer nos gestes du quotidien. Différentes réflexions vont être menés sur le matériel scolaire ou les pique-niques des sorties scolaires par exemple car nous devons encore progresser dans la quantité de déchets produits…