Sciences et technologies, une culture d’établissement qui s’installe…

13 février 2019

Au lycée Molière, nous sommes intimement convaincus de l’importance de l’enseignement scientifique pour les enfants que nous accueillons.

Enseignement scientifique et technique, enseignement scientifique et technologique puisque le numérique est au cœur de notre pédagogie.

Nous avons mobilisé des moyens matériels, techniques, logistiques et humain pour matérialiser un pôle et proposer un grand projet, de la maternelle au lycée, développant la conscience scientifique et technologique des élèves, notamment des jeunes filles.

Cet axe participera désormais de l’identité de l’établissement…

Valérie Servissolle, Proviseur

 

Expérimenter dès la petite enfance

Dès la maternelle nous commençons à promouvoir la culture scientifique et expérimentale. Notre objectif est d’apprendre dès le plus jeune âge à formuler une pensée, à apporter des preuves à ce qu’on avance, à se mettre en position de recherche, et/ou dépasser notre point de vue initial/instinctif. 

Nous essayons de mettre les enfants dans différentes situations, soit d’expérimentation, soit d’observation ou de classification.

Chaque année, nous travaillons sur le vivant, nous avons la chance d’avoir un potager qui s’agrandit, une année nous nous sommes centrés sur l’observation et la classification des insectes, l’année suivante sur les besoins de la plante.

Nous passons toujours par le questionnement : De quoi a besoin la plante pour grandir ? de lumière bon alors comment on peut faire pour en être sur ? on va mettre une plante à la lumière et l’autre sans lumière … et on observe, on peut alors conclure.

Le projet autour des graines, des plantations dans le potager et la fabrication du compost vise aussi au développement de l’esprit scientifique pour répondre au questionnement des élèves sur le monde du vivant et la provenance d’une partie de leur alimentation.

Chaque année nous essayons d’aborder le vivant différemment, cette année nous avons commencé des élevages d’escargots. Les documentaires lus en classe et les observations dans le jardin de l’école ont permis aux élèves de répertorier les besoins vitaux des escargots qui ont été installés dans un terrarium en classe. Nous cherchons à découvrir leur mode de vie, leur locomotion, leur nutrition, la croissance et la reproduction à travers les observations, les expérimentations et la vérification d’hypothèses.

Nous travaillons aussi sur la matière qui permet davantage de petites expériences sensorielles, le transport de l’eau, les matières absorbantes, les enfants expérimentent seuls, ils adorent… puis on classe et on en ressort les caractéristiques de l’eau. Cette année nous ferons de même avec l’air.

Nous travaillons beaucoup le langage autour des expériences, le dessin et la dictée à l’adulte. Et puis, bien sûr, tout le travail autour d’albums de jeunesse et documentaires qui amorcent énormément les thèmes abordés.

Cette année nous avons travaillé en début d’année autour des couleurs avec l’aide de notre collègue, Florence Trouillet, EEMCP2 de physique-chimie, dans le cadre de l’année de la chimie. Nous avons pu recevoir une formation autour de ce thème pour réaliser des expériences en classe.

Bientôt nous entamerons un travail sur les aimants.

Cette année deux enseignantes sont parties en formation « démarche scientifiques au cycle 1 » et nous sommes revenues avec un nouveau volet que nous n’avions pas encore exploré : les objets, les objets qui nous entourent.  A quoi ils servent ? Comment ça fonctionne ?  De quoi ils sont constitués ?

Donc voilà…. Bientôt nous amènerons un moulin à café ou un aspirateur en classe !!

Grace aux sciences, on comprend de plus en plus le monde autour de nous, on parle bien d’EXPLORER LE MONDE EN MATERNELLE.

Nelly Coste et Ratchony Hem, enseignantes en Maternelle

 

.

2019, année de la chimie

Dans le cadre de l’année de la chimie 2018-2019, nous avons souhaité promouvoir la chimie et susciter la curiosité des élèves, notamment les élèves de primaire qui n’ont pas souvent accès aux laboratoires de sciences. En effet, le secteur de la chimie est un secteur très dynamique et qui ne cesse de croître (la France étant le deuxième secteur industriel exportateur). Pour cela, nous avons décidé de faire une semaine de la science et nous leurs avons proposé des expériences courtes, ludiques, fascinantes et à rebours de leurs habitudes (contre-intuitif).

Nous sommes très satisfaits car cela a beaucoup plu aux élèves. Les élèves ont eu de nombreuses questions, bien que parfois le niveau des explications est un peu élevé, nous avons pu quand même apporter des éléments de réponse à leur portée ; finalement le rôle de la pédagogie est justement d’adapter ses explications au type d’élèves auxquels nous enseignons.

Guillaume Vernudachi et Christophe Thirard, professeurs de physique-chimie dans le secondaire (collège-lycée) 

.

SVT, EIST et EDD.

« Environnement d’aujourd’hui, santé de demain » : les gestes éco-citoyens pour un quotidien durable

La culture scientifique et technologique est mise en avant par divers projets qui touchent les enjeux contemporains de notre société : le climat, l’énergie, l’alimentation, la santé.

Des projets qui s’associent avec la labélisation Éco-école et participe à la formation de futurs citoyens éclairés face aux défis de notre société.

Il s’agit d’adopter un comportement éthique et responsable et penser aux défis de la société de demain :

  • Au collège, nous traitons du gaspillage alimentaire avec une réflexion sur le tri et la réalisation d’un compost dans le jardin du lycée. L’abus de l’usage de plastiques souvent non recyclables par la réalisation d’un monument artistique.
  • Au lycée, par un projet photo « un certain regard » qui porte un regard critique un regard critique sur notre société de consommation, par la visite d’une structure agricole écologique et plus traditionnelle, par l’organisation de conférences, ….

Jérémie Burger, professeur de SVT

.

Le label éco-école, l’engagement de toute une communauté scolaire, l’identité d’un lycée

Les Journées Éco-École, une initiative destinée à faire réfléchir sur les liens existant entre l’environnement et la société, l’économie, la culture et à sensibiliser le public aux problématiques posées. 

EST et EDD au primaire

Travailler sur les sciences et technologies, c’est inclure le développement durable.

Dans le cadre du projet éco-école, nous nous sommes inscrits à la campagne « The Great Plant Hunt« .

Ce projet, inspiré par la vie de Charles Darwin, permet aux élèves de découvrir et de prendre conscience de la biodiversité qui les entoure.

La première partie consistait à réaliser un plan du Lycée en y répertoriant les espèces présentes. Les CM2, par exemple, ont observé et photographié les plantes de l’école. Ils ont ensuite utilisé les IPads pour réaliser un travail de nomenclature trilingue en passant par le nom scientifique en latin.

Une carte interactive a ensuite été créée avec le site Genially, découvert lors d’une formation aux outils numériques.

Ce n’est que le début d’une grande aventure qui se prolongera jusqu’à la fin de l’année…

Julie Grinvalds, professeure d’anglais en Primaire

 

 

« Notre éco-quartier » le projet de maquettes des élèves de CM2

Les élèves de CM2 réfléchissent à des scénarios d’avenir possibles en imaginant des éco-quartiers respectueux du développement durable et équitable pour les habitations de demain. Ils font des études de cas d’éco-quartiers de petites communes de France pour relever les propositions les plus intéressantes.  Puis, ils se lancent dans la construction de maquettes, en groupe ou individuellement, secondés par leurs parents ou seuls, supervisés par leur professeur de géographie (Ségolene Castille). Ils recyclent souvent des objets et matériaux pour la réalisation de ces maquettes.

L’étape suivante est une présentation devant un jury. Pour en savoir plus.

Le primaire fait danser les robots…

Deux professeurs des écoles du cycle 2 et un professeur du cycle 3 ont bénéficié d’une formation robotique.

Le Lycée Molière a investi dans l’achat de dix robots Thymio que les professeurs vont prochainement exploiter en classe.

L’équipe de mathématiques organise un Concours de programmation créative – Jeux vidéo avec Scratch, Python, Java ou Processing.– pour les élèves de Secondaire.

Sylvie Lecourt, professeure des écoles

 

3D et modélisation au collège

Le pôle scientifique et technologique se consolide cette année avec, notamment, le développement de la technologie au collège.

Deux axes prioritaires ont été retenus cette année : la robotique et l’impression 3D :

  • S’initier à la robotique est ludique et motivant. L’objectif étant de développer des compétences en informatique et en robotique mais aussi d’amplifier le plaisir d’apprendre et d’apprendre à travailler en équipe autour de projets…
  • L’impression 3D apporte un outils supplémentaire indispensable et adapté à l’apprentissage de nos élèves. À travers le cours d’arts plastiques et de technologique, les imprimantes 3D permettront aux collégiens d’organiser des projets techniques, créatifs et éducatifs et elles donneront la possibilité aux élèves de développer leur imagination et leur créativité en s’initiant aux technologies qu’ils utiliseront demain.

Enrique Perales, professeur d’arts plastiques et de technologie

 

.

Tourner en rond sans perdre Pi!

Astronomie les pieds sur terre… sur les traces d’Ératosthène

L’idée est de mettre le plaisir au centre de l’apprentissage, de travailler l’expérience en mathématiques et de faire en sorte que cette expérience permette aux élèves de s’approprier pleinement ses savoirs….

François Boyer, professeur de mathématiques

 

Les mathématiques : le jeu, la culture, le futur

Faire vivre les mathématiques au lycée … avec notamment la semaine des mathématiques qui est organisée depuis 4 ans, des conférences (Big data, l’univers est-il fini, fractales, intelligence artificielle, machine Enigma), des défis mathématiques, les concours Primavera, Calculatice, et les Olympiades… Et aussi, un partenariat avec l’ESA qui dure depuis déjà 10 ans avec l’option MPS et les TPE.

Christophe Bonnefoy, professeur de mathématiques

 

Projet Chromebook, well done!

Notre objectif est d’alimenter la réflexion du groupe de pilotage sur le projet scientifique et technologique de l’établissement…. Le responsable informatique et le référent numérique « mettent du lien » notamment cette année, avec la mise en place du projet Chromebook en 5e.

Sylvain Borde, responsable informatique et David Prieto, professeur de mathématiques et référent numérique

.

Femmes de sciences

Dans le cadre du projet de sensibilisation initié cette année au Lycée français Molière de Villanueva de la Cañada, afin de promouvoir les droits des femmes, qui a commencé il y a déjà quelques semaines avec le travail de recherche intitulé : « Ni vues, ni connues: hommage aux grandes femmes de l’Histoire…qui sont restées dans l’oubli », réalisé par les élèves du Secondaire, sous la direction de leur professeure d’histoire en espagnol, Lucía Sánchez, et avec le soutien et la créativité du  professeur d’arts plastiques, Enrique Perales (dont vous pouvez suivre les activités en cliquant ici),… aujourd’hui, pour la journée internationale des femmes et des filles de science, nous avons choisi de rendre hommage aux femmes qui ont contribué  aux avancées scientifiques.

Du 4 au 8 mars 2019 (le 8 étant la journée internationale de la femme) depuis la maternelle, en passant par le primaire et le collège, pour terminer au lycée…. Une série d’activités autour de la femme seront mises en place…

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés…. D’abord sur les réseaux sociaux puis sur le site web du lycée.

Lucía Sánchez, professeure de sciences sociales en espagnol

 

Science, technologie et éthique, un tryptique à équilibrer pour une citoyenneté éclairée

Tous les moyens humains et matériels sont mobilisés, mais c’est surtout l’envie qui est bien visible et bien présente au Molière. L’envie de développer la culture scientifique et technologique des enfants qui sont dans une énorme appétence par rapport à ce projet. Notre équipe relève les enjeux du monde de demain en gardant à l’esprit les valeurs humanistes à préserver et à ancrer dans cette future société, que nous contribuons modestement à fabriquer.

Valérie Servissolle, Proviseur