la maternelle, une école de l’épanouissement, de la découverte, et du langage

Véritable particularité française, les enfants entrent à l’école maternelle à partir de 2-3 ans. C’est une école à part entière, avec objectifs et programmes spécifiques.

Les enseignantes de français, d’anglais et d’espagnol, accompagnées des assistantes spécialisées dans la petite enfance proposent à chaque enfant un cadre qui va lui permettre de découvrir, explorer, apprendre, développer la confiance en soi et épanouir sa personnalité.

L’école maternelle est une école bienveillante, où l’enfant progresse à son propre rythme, où chaque réussite est valorisée. L’enfant apprend avec des méthodes adaptées à son jeune âge, avant tout par le jeu, et par l’exploration.

Véritable micro société, au sein de la classe les enfants vont vivre ensemble, et apprendre ensemble à écouter leurs émotions, à développer leur empathie, à coopérer et s’installer en tant qu’individu dans le groupe.

Deux cultures, trois langues, un double diplôme

Grandir au lycée international Molière, c’est grandir avec la culture française et la culture espagnole. Tout au long de leur scolarité, les enfants auront la chance d’apprendre dans trois langues, leur permettant, au-delà de l’expression, d’entraîner leurs fonctions cognitives, et d’adopter différentes façons d’appréhender le monde.

Homologué par le Ministère de l’Éducation Nationale Française, les enseignants suivent les programmes français, de la petite section jusqu’à l’obtention du baccalauréat. Dès le CP et jusqu’en terminale, les programmes de Lengua y literatura et de Sociales publiés par la Comunidad de Madrid sont également enseignés, permettant à nos élèves d’obtenir un Bachillerato. Enfin, l’apprentissage de l’anglais commence dès la petite section (3 ans). En fin de parcours, nos élèves ont un niveau d’anglais leur permettant, s’ils le souhaitent, d’intégrer et de poursuivre leurs études dans les universités anglo-saxonnes.

Les cycles
éducatifs
à l’école française

L’école française s’articule autour de cycles : l’élève a trois ans pour acquérir les compétences et connaissances définies par les programmes.

Maternelle

(2-3 à 6 ans)

Permettre à votre enfant d’apprendre et de découvrir à son rythme, dans un cadre bienveillant.

Élémentaire

(6 à 11 ans)

Donner à votre enfant les outils fondamentaux de la connaissance pour compétences et réflexion.

collège

(11 à 16 ans)

Développer connaissances et compétences dans les différentes disciplines et poser les prémices de son orientation future.

lycée

(16 à 18 ans)

Choisir et créer son parcours dans l’objectif d’une poursuite d’études supérieures réussie, en Espagne, en France, ou dans un pays anglo saxon.

Lorsque l’enfant entre à l’école, en maternelle, il commence le cycle des apprentissages premiers. Ce sont les fondements éducatifs et pédagogiques nécessaires aux futurs apprentissages qui s’installent.

L’école élémentaire prend le relais de l’école maternelle avec le cycle 2, le cycle des apprentissages fondamentaux. Du CP au CE2, tous les enseignements interrogent le monde. L’acquisition des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui) est la priorité.

Le cycle 3, le cycle de consolidation, s’établit sur les deux dernières années de l’école primaire, le CM1 et le CM2, et la première année du collège, la 6e. Ce cycle a une double responsabilité: d’une part, consolider l’acquisition des savoirs fondamentaux engagés au cycle 2 et, d’autre part, permettre une meilleure transition entre l’école primaire et le collège en assurant une continuité et une progressivité entre les trois années.

De la 5e à la 3e, les élèves sont dans le cycle 4, le cycle des approfondissements : ils vont approfondir leurs connaissances et compétences de manière plus abstraite, plus modélisante, plus réflexive. A la fin, en 3e, sera validée l’acquisition complète du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Enfin, le cycle terminal comporte des enseignements communs à tous les élèves, des enseignements de spécialité qui leur permettent d’acquérir graduellement des compétences et des connaissances adaptées à leurs choix futurs de poursuites d’études supérieures.

Les enseignements optionnels permettent aux élèves de compléter leur formation en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs projets de poursuite d’études.

Les correspondances entre les cycles et classes dans le système français et espagnol :

Nous fêtons cette année les 120 ans de la Mlf ! Née en 1902 et reconnue d’utilité publique dès 1907, la Mission laïque française (Mlf) est une association à but non lucratif. Elle a une mission de service public dédiée à la scolarisation des jeunes Français dans le monde, et de rayonnement au service de la scolarisation des jeunes nationaux dont les familles choisissent de les former dans la langue et la culture françaises. Implantées dans 39 pays, les 108 écoles du réseau mlfmonde scolarisent, de la maternelle à la terminale, plus de 60 000 élèves dont 71% sont étrangers.

En savoir plus sur la Mlf

Créée en 1990, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger(AEFE) est un établissement public national placé sous la tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. L’AEFE contribue au rayonnement de la langue et de la culture françaises ainsi qu’au renforcement des relations entre les systèmes éducatifs français et étrangers.

Le principal objectif de l’AEFE est de servir et promouvoir un réseau scolaire unique au monde, en 2021 implanté dans 138 pays avec 545 établissements.

En savoir plus sur l’AEFE

Conseils et instances

Le conseil d’école est l’instance de l’école primaire. Il réunit des représentants de parents d’élèves du primaire, des enseignants du primaire, et la direction du lycée. Réuni trois fois par an, il est consulté pour avis et présente toutes suggestions sur le fonctionnement de l’école et sur toutes les questions intéressant la vie de l’école.

 

Comptes rendus

Le CE est l’instance principale de l’établissement. Il est appelé à aborder toutes les questions relatives à la vie éducative, pédagogique et matérielle de l’établissement. Il contribue à l’élaboration du projet d’établissement et du règlement intérieur ainsi qu’à leur évaluation et à leur actualisation.

L’instance est composée de représentants élus de tous les membres de la communauté éducative (élèves, parents et personnels). L’équipe de direction, le chef du poste diplomatique et le secrétaire général de la Mlf sont membres de droit, les conseillers consulaires y siègent à titre consultatif.

 

Comptes rendus

Le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) s’inscrit dans le pilotage de chaque établissement scolaire du second degré. C’est une instance de réflexion, d’observation et de proposition qui conçoit, met en œuvre et évalue un projet éducatif en matière d’éducation à la citoyenneté et à la santé et de prévention de la violence, intégré au projet d’établissement. Le CESC organise également le partenariat en fonction des problématiques éducatives à traiter.

Le conseil de la vie lycéenne (CVL) est le lieu où les lycéens sont associés aux décisions de l’établissement. Les élus y représentent les élèves de leur établissement ; le chef d’établissement le préside, avec un rôle consultatif : les adultes ne participent pas aux votes.
Dans un climat d’écoute et de confiance, le CVL permet aux élèves qui le souhaitent de s’engager dans des projets, de réfléchir à l’organisation du lycée, d’y améliorer les conditions de vie et d’apprentissage.

Associations de parents

En tant que parent d’élève, vous faites partie intégrante de la communauté éducative de l’établissement que vous avez choisi pour scolariser votre enfant. S’impliquer dans la vie de l’établissement est un moyen concret de l’accompagner ; vous serez les bienvenus pour les évènements et manifestations diverses de l’école (chorales, spectacles, rencontres sportives, marchés, expositions, forum des métiers, etc.).

La co éducation est une réalité du quotidien au lycée Molière, les parents d’élèves élus sont des membres actifs de la communauté scolaire. Avec l’équipe pédagogique, ils sont associés aux prises de décisions qui engagent l’avenir de la communauté. Deux associations de parents d’élèves élus siègent dans les différentes instances de l’établissement : l’APAELM (Association des parents d’Alumnos Elèves du Lycée Molière) et l’ALI (Association Liste Indépendante)
Ces associations de parents d’élèves :
• informent, communiquent, disposent de moyens matériels d’action (boîtes aux lettres, panneaux d’affichages, éventuellement locaux)
• diffusent des documents permettant de faire connaître leur action

 

 

Associations de parents

En tant que parent d’élève, vous faites partie intégrante de la communauté éducative de l’établissement que vous avez choisi pour scolariser votre enfant. S’impliquer dans la vie de l’établissement est un moyen concret de l’accompagner ; vous serez les bienvenus pour les évènements et manifestations diverses de l’école (chorales, spectacles, rencontres sportives, marchés, expositions, forum des métiers, etc.).

La co éducation est une réalité du quotidien au lycée Molière, les parents d’élèves élus sont des membres actifs de la communauté scolaire. Avec l’équipe pédagogique, ils sont associés aux prises de décisions qui engagent l’avenir de la communauté. Deux associations de parents d’élèves élus siègent dans les différentes instances de l’établissement : l’APAELM (Association des parents d’Alumnos Elèves du Lycée Molière) et l’ALI (Association Liste Indépendante)
Ces associations de parents d’élèves :
• informent, communiquent, disposent de moyens matériels d’action (boîtes aux lettres, panneaux d’affichages, éventuellement locaux)
• diffusent des documents permettant de faire connaître leur action