Nous avons chanté ensemble pour les Droits de l’enfant avec la chorale du Lycée français Molière - Lycée Français Molière

La chorale, formée par les élèves du Lycée français Molière, s’est produite dans la cours de l’école, ce mardi 5 décembre 2017, à 15h00, pour honorer la Journée mondiale des droits de l’enfant et la Constitution espagnole.

Sous la direction d’Aloïse Baehler, professeur d’Education musicale, les élèves de PS, MS, GS, CP, CE1, CE2, CM1, CM2, 6èmes, 5èmes et 4èmes ont interprété des chansons en relation avec le thème des droits de l’enfant.

Le 20 novembre, la Journée mondiale des droits de l’enfant met en lumière les injustices dont souffrent les enfants en s’appuyant sur la Convention internationale des droits de l’enfant de 1989. 

Cette année, c’est le droit à la santé qui était mis en exergue. Dans le monde, des millions d’enfants continuent à être privés de toute forme de soins et les premières causes de mortalité infantile (avant cinq ans) sont dues essentiellement à la malaria, à des infections respiratoires et à la déshydratation.

Le parcours Citoyen est un moment privilégié pour aborder cette thématique et traiter le droit des enfants avec les élèves. Grâce à la mise en place d’une politique éducative efficace, nous pourrons lutter contre la pauvreté et l’exploitation des enfants.

La semaine dernière, l’infirmière, Mme Sabine Votron a participé à un stage intitulé « Connaître et transmettre les Droits de l’Enfant » au Lycée français d’Alicante Pierre Deschamps. Cette formation était animée par Mme Claire Brisset, journaliste française, collaboratrice auprès de l’UNESCO et défenseuse des mineurs pour la Mission Laïque française après l’avoir été pour le gouvernement français.

Les objectifs pédagogiques de cette formation, dans la continuité de l’action« C ton droit » organisée annuellement par la MLF, étaient les suivants :

Mettre les personnels en situation d’aborder et de faire vivre les Droits des Enfants (Convention)

Apporter des connaissances théoriques et des outils de mise en œuvre dans les classes des cycles 3, 4 et au lycée ;

Intégrer les Droits de l’Enfant dans les enseignements (Histoire, EMC, philosophie, économie…).