Les émotions au cœur des apprentissages en Maternelle

6 mars 2017

Durant les premiers mois après le début des classes, les élèves de Petite et Moyenne Section de la Maternelle découvrent les émotions. 

La classe de PMS-A a mis au point une routine consistant, pour les petits, à choisir une image pour représenter leur état d’esprit en arrivant à l’école : triste, timide, tranquille, content, fâché et à la mettre dans la caisse des émotions. C’est ainsi qu’ils ont commencé à apprendre, reconnaître et nommer leurs émotions.

Voilà les albums qui les ont aidés à les identifier. La peur et la tristesse du début ont laissé la place à la surprise, la tranquillité et le bonheur. Et pour continuer le travail sur les émotions, on se demande chaque semaine ce que ressentent les personnages de nos albums et ce que nous ressentons nous-mêmes après un événement ou en observant une oeuvre d’ art.

C’est comme cela, qu’est né le musée du mardi. Nous avons regardé en silence et bien concentrés des diaporamas de différents artistes “gribouillarts” , de couleurs, de Bansky. Puis, nous avons décrit ce que nous avons vu et nos sensations : “j’aime les couleurs”, “je suis tranquille”, “c’est la colère”, “la fille sans pieds touche la pluie », “c’est peint sur un mur”, “ça me fait peur”…

Dans la clase de PMS-B, les enfants jouent au jeu du drap. Cela consiste à deviner l’émotion que représente le camarade qui est caché derrière.  Ceux de la moyenne section apprennent à dessiner des visages expressifs et chacun fabrique son livre des émotions. Ils collent des photos d’eux mêmes représentant  leurs émotions et accompagnées de phrases comme « Je suis content lorsque ma maman me donne des bonbons »… avec leurs œuvres préférées…

La musique nous a aussi aidés à illustrer des émotions comme la colère et la joie : pinceaux, rouleaux, chiffons, papiers, peintures, feutres et crayons se sont promenés sur les feuilles au rythme d’ une musique variée.

ALICE BARRAU

Maîtresse de PMS-A