Le Lycée français international Molière dit « ¡Hasta siempre ! » à Quino….

16 octobre 2020

Joaquín Salvador Lavado, dit Quino, s’est éteint le 30 septembre 2020, à l’âge de 88 ans. Il était considéré comme le plus grand dessinateur de langue espagnole, une icône en Argentine (son pays natal) et bien au-delà de ses frontières. Le décès du père de Mafalda a provoqué l’émotion dans le monde entier, et, son personnage fétiche qui a marqué plusieurs générations et qui a accompagné les aspirations de la population, se retrouve désormais orpheline…

 Les élèves du Lycée français international Molière, du primaire et du secondaire, accompagnés par leurs professeurs, ont décidé de rendre à Quino un hommage vibrant….

Avec son grand sourire et ses réflexions « Todos diferentes, todos iguales ! Tous différents, tous égaux !« , Mafalda sera pour toujours un symbole de défense de la Démocratie, des droits des enfants et de la paix…. 

Tout d’abord, le vendredi 2 octobre 2020, les élèves de 6e, en cours d’Accompagnement Personnalisé, ont pris quelques minutes pour (re)découvrir le personnage de Mafalda, la petite fille à l’œil aiguisé sur le monde… La professeure-documentaliste a expliqué à ses élèves que c’est à travers ce personnage que Quino a développé une vision critique de la société actuelle sous tous ses aspects, allant de la pauvreté et autres questions sociales, au patriarcat, en passant par la politique, la dictature et surtout en abordant l’humanisme. Mais, la qualité la plus marquante de cette petite fille, âgée d’environ 6 ans, reste avant tout son regard naïf, et néanmoins acéré, révélant une société dont l’arbitraire et l’absurdité condamnent à une vie de privations et de frustrations…. Son esprit critique, son engagement social et sa combativité marquent sans nul doute toutes ses aventures…

 Et, comme la vérité sort toujours de la bouche des enfants, Quino n’est pas le seul à faire parler un enfant pour dénoncer les maux de la société…. La professeure-documentaliste a ainsi recommandé aux élèves la lecture des aventures du Petit Nicolas (René Goscinny et Jean-Jacques Sempé) ou encore l’histoire du Petit Prince (Antoine de Saint-Exupéry) dont la collection de livres dans toutes les langues est exposée dans la vitrine de la Médiathèque-secondaire….

Mafalda est certes le personnage le plus connu de Quino, mais elle ne représente qu’une toute petite partie de son œuvre… Vous pourrez découvrir très prochainement, à la médiathèque-secondaire, en français et en espagnol, tout le monde de Quino !

Cette semaine, les professeurs d’espagnol ont travaillé sur Quino et ont fait découvrir à leurs élèves le monde de Mafalda, Felipe, Susana, Guille, Libertad, Manolito et Miguelito….

En Primaire …

  • En CP, avec Cristina Santana, les élèves ont découvert les aventures de Mafalda et de ses amis… Ils ont aussi étudié l’une des plus fameuses vignettes de la petite philosophe qu’ils ont colorié.
  • En CE1, les élèves ont étudié plusieurs vignettes de Mafalda. Leur professeure d’espagnol, Ana Peñas, a présenté son auteur, Quino, et a traité le champ lexical de la bande dessinée : vignettes, bulles, ….

 Chaque classe a ensuite étudié une vignette différente à partir de laquelle ils ont mené une réflexion puis ils ont réinterprété la scène en réécrivant leur propre version dans les bulles…

Les élèves ont appris que dans les bandes dessinées, l’auteur fait parler – et fait penser ses personnages en écrivant dans des bulles… Les élèves ont aussi réalisé de merveilleux dessins de Mafalda !

  • En CM1, avec Ana Peñas, les élèves ont réécrit l’histoire de vignettes dessinées par Quino. Ils avaient la scène, mais les bulles étaient vides et ils devaient réinventer le scénario…

  • Après avoir étudié les personnages de Quino, Mafalda et abordé la vie de l’auteur, les élèves de CM2, avec leur professeur d’espagnol, Nieves Gallego, ont réalisé des affiches…

En Secondaire…..

  • Avec Mar García, les élèves de 6ème se sont penchés sur la bande dessinée de Mafalda et ils ont étudié principalement ses personnages.

Les textes descriptifs, objectifs et subjectifs, font partis du programme de Lengua castellana de 6ème. C’est pourquoi, dans un premier temps, les élèves ont travaillé en clase sur cette thématique. Puis, ils ont ensuite créé leur propre fiche descriptive d’un personnage basé sur eux-mêmes, objective et subjective, en s’appuyant sur les fiches descriptives des personnages de Quino. 

Une fois terminée cette première étape, de caractérisation de leur propre personnage basé sur eux-mêmes, les élèves sont passés à l’étape suivante, celle de créer des vignettes de bande dessinée où ils devaient apparaître eux-mêmes en tant que protagoniste de leur propre bande dessinée.

La professeure a évalué :

  • L’utilisation d’expressions communes, de phrases toutes faites et lexique utile dans les textes de la bande dessinée ; 
  • La capacité à organiser de façon cohérente les scènes et les dialogues d’une bande dessinée ;
  • La créativité et l’imagination des élèves pour créer des histoires et des bandes dessinées ;
  • L’initiative et l’audace pour exprimer, par écrit, ses idées et ses sentiments. 

Les élèves ont ensuite passé leur fiche descriptive au format électronique et ils ont dessiné leurs visages grâce à un logiciel qui permet de créer des personnages de bande dessinée.

Les fiches descriptives de leurs personnages ont été regroupées dans un livre d’or réalisé par et pour la classe et que les élèves pourront lire…

– Le mardi 13 octobre 2020, les élèves de 6e Voltaire, en cours d’espagnol avec Benita Muñoz, sont venus à la Médiathèque-secondaire pour exprimer, en faisant parler le personnage de Mafalda, leurs préoccupations à travers les thèmes de la société qui les inquiètent…

  • Le mercredi 14 octobre 2020, les élèves de 5e, en cours d’espagnol avec Benita Muñoz ont réalisé un Padlet et ont présenté oralement leurs travaux autour de Mafalda… Ils devaient choisir une vignette et argumenter leur choix (le thème, le sentiment, …)
  • Les élèves de 4e, avec Mabel Gutierrez, ont aussi réalisé un Padlet où ils devaient choisir une vignette et réinventer les dialogues…. Une présentation orale des travaux a eu lieu.