Le Forum Pédagogique, la plateforme de formation entre pairs du réseau MlfMonde

3 mai 2020

La Mission laïque française, le réseau d’établissement français auquel appartient le Lycée français international Molière, mène, depuis plusieurs années, une politique ambitieuse mais réaliste, autour de diverses problématiques, de questions stratégiques et durables dont le numérique, les pédagogies innovantes et la formation des enseignants font partie.

Depuis le début de la crise, les actions de développement professionnel des personnels se sont multipliées selon un scénario bien pensé et progressif.

Au travers de sa plateforme, le Forum Pédagogique, la Mlf a bâti un plan de formation continue en mettant à disposition des équipes (pédagogique, éducative, d’encadrement) de multiples ressources et outils, basé sur 5 questionnements indispensables pour une continuité pédagogique à distance, efficace et de qualité:

  • De quelle manière peut-on scénariser la continuité pédagogique ? 
  • Comment utiliser les ressources qui existent sur la toile ? 
  • Pourquoi et comment créer des supports audio et vidéo ? Comment les enrichir pour les rendre interactifs ? 
  • Comment faire produire les élèves ? productions individuelles ou collectives, temps synchrone ou asynchrone ?
  • Quels sont les moyens à mobiliser pour mesurer les acquisitions des élèves et leurs progrès?

Le Forum Pédagogique offre aux personnels:

  • La possibilité de se former, à leur rythme, en fonction de leurs besoins. Toutes les disciplines sont représentées y compris dans les langues étrangères du réseau
  • L’occasion de rencontrer d’autres enseignants partageant les mêmes défis 
  • Le moyen d’entrer en contact avec des chercheurs dont le cœur d’activité est la classe (philosophe, neuro pédagogues, expert en pédagogie collaborative, psychologue…)
  • L’opportunité de partager leurs pratiques professionnelles en devenant formateur. 

Le Forum Pédagogique, est un formidable générateur d’opportunités de formations entre pairs. Il est encore plus actif depuis le début de la période de confinement. Il permet à chaque personnel, non seulement, de disposer des outils nécessaires à l’élaboration de l’enseignement à distance mais aussi et surtout de partager des moments d’enrichissement mutuel, de tisser des liens pour préparer de futurs projets, des collaborations internationales. 

Les rencontres, très régulières, des professeurs-documentalistes du réseau MLF, sont un magnifique exemple pour illustrer ces moments de partage, de cohésion et de convivialité. Le mercredi 29 avril 2020, deux invités surprises ont notamment partagé leur vidéo-conférence : Jean-Claude Mourlevat et Anne-Laure Bondoux qui ont présenté leur dernier roman, Oh Happy Day. Un moment magique! En espérant que Jean-Claude Mourlevat sera présent au Molière pour les rencontres autour du livre 2021!

Les directions des établissements de la Mlf sont aussi très présentes sur le forum pour apprendre de nouvelles pratiques, découvrir de nouveaux outils et ensuite, les diffuser au sein des lycées du réseau. 

Les enseignants du Lycée International Français Molière participent énormément à ces sessions de formations. Ils sont nombreux à suivre les créneaux proposés de la Maternelle à la Terminale, chacun peut y trouver son compte, chacun peut y puiser énergie et inspiration. 

Ces partages, ces formations enrichissent chaque personnel qui les suit mais au-delà de cela, ils enrichissent le collectif. 

Le Lycée Molière, comme les autres établissements, a une cellule de formation continue qui bâtit et valide annuellement, le plan de l’établissement. En fin d’année, elle aura fort à faire pour capitaliser toutes les ressources, toutes les compétences acquises et les rendre accessibles au plus grand nombre d’enseignants.

COVID-19 a modifié les calendriers et annulé les formations de zone mais la Mlf, par son action volontariste, permet aux personnels de continuer à se développer professionnellement. 

Pour Valérie Servissolle, le proviseur, il s’agit d’une évidence : « investir sur la formation des personnels c’est améliorer in fine, la qualité du service rendu aux élèves, leur accueil, la prise en compte de leurs besoins individuels, l’accompagnement de leur meilleur développement et la solidification de leur accès aux apprentissages ».