Le développement des sens chez l’enfant

2 décembre 2020

C’est à l’aide de ses sens (la toucher, l’ouïe, la vue, l’odorat, le goût) que l’enfant découvre le monde et réalise des apprentissages fondamentaux qui lui permettront de se développer.

À la Maternelle, nos élèves ont vécu des expériences riches et diverses pour apprendre à identifier et à exprimer des sensations ou des émotions. Loto des odeurs, identification de bruits familiers, loto sonore, créations artistiques et couleurs, entre autres. C’est ainsi qu’ils ont affiné leurs perceptions et qu’ils ont développé un vocabulaire plus précis.

L’odorat et le goût

L’odorat et le goût sont étroitement liés. Les papilles gustatives de la langue identifient les saveurs et les terminaisons nerveuses du nez identifient les odeurs.  Chaque sensation est communiquée au cerveau, lequel intègre l’information afin que les saveurs puissent être reconnues et appréciées.

L’ouïe

Lorsqu’il vient au monde, l’enfant bénéficie d’une certaine « mémoire » auditive. Celle-ci l’aide à faire la transition entre sa vie dans l’utérus et sa nouvelle vie dans le monde. Même s’il a déjà l’oreille fine, il est possible de stimuler le développement auditif de l’enfant… ce développement se termine d’ailleurs durant l’adolescence.

Après écoute du silence, des bruits de dehors, d’un loto sonore, les enfants de PSMS tentent de trouver des choses qui font du bruit dans la classe, nous avons peu d’idées en regardant autour de nous… Peu à peu dans le quotidien de la classe les élèves rapportent à l’enseignante des bruits entendus: « Quand je découpe, ça fait crish crish ». Un autre revient enthousiaste des toilettes: « Cuando tiro de la cadena hace ruido », ou, également, lors d’ateliers, les enfants font attention aux bruits: « le marteau, il tape, ça fait du bruit », « le fouet qui mélange, ça fait du bruit », « si coloreamos rápido, hace ruido »… Quelques jours après, ils mettent en commun tous les bruits trouvés, les MS décident de faire un loto des bruits de la classe. Les enseignants ont enregistré toutes ces expériences…

La toucher

Le sens du toucher fonctionne dès la naissance. C’est alors le sens le plus développé. Les nombreux récepteurs situés sous sa peau lui communiquent un grand nombre de sensations.

La vue

La vision est souvent perçue comme le plus puissant des sens. Les humains tendent à se fier davantage à la vue qu’à l’ouïe ou à l’odorat pour se renseigner sur leur environnement.