La Semaine de la presse et des médias dans l'école... au Lycée français Molière - Lycée Français Molière

Du 19 au 24 mars 2018, le CLEMI invite les élèves à s’interroger sur l’information en général, ses circuits, sa source, sa légitimité. D’où vient l’info ? est le thème de cette semaine de la presse pour la seconde année consécutive.

Pour l’occasion, le professeur-documentaliste a aménagé à la Médiathèque un espace avec une quarantaine de titres de presse française.

Activité d’éducation civique, la Semaine de la Presse et des Médias aide les élèves, de la maternelle aux classes préparatoires, à comprendre le système des médias, à former leur jugement critique, à développer leur goût pour l’actualité et à forger leur identité de citoyen.

Dans le cadre de cette semaine de la Presse et des médias dans l’école, deux activités ont été proposées aux élèves à la Médiathèque du Lycée Molière.

.

Info – Intox : Comment démêler l’info de l’intox et débusquer les « fake news » ?

C’est devenu le sujet dominant dans la politique aux États-Unis, et ici-même en Europe… Les « fake news » alimentent une méfiance croissante envers les journalistes et les médias : l’info bidonnée, souvent sans conséquence, juste pour rire, parfois plus sérieusement pour manipuler l’opinion publique.

La professeure-documentaliste, Stéphanie Agathon, et la chargée de communication, Natalia Guelfi, se sont associées pendant deux heures, lors des séances d’Accompagnement Personnalisé du mercredi 21 mars 2018, pour lancer le débat, avec les 6e Montesquieu et les 6e Hugo, sur cette problématique et les sensibiliser aux risques que peut soulever la désinformation et la manipulation à travers les images.

Plusieurs points ont été abordés :

  • Comment vérifier l’authenticité d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux ?
  • Comment utiliser les médias et les informations de manière autonome ?
  • Comment exploiter l’information de manière raisonnée ?
  • En distinguant les sources d’information, en s’interrogeant sur la validité et sur la fiabilité d’une information, et sur son degré de pertinence.
  • En apprenant à distinguer subjectivité et objectivité dans l’étude d’un objet médiatique.
  • En découvrant des représentations du monde véhiculé par les médias.
  • En s’interrogeant sur l’influence des médias sur la consommation et la vie démocratique.
  • Comment utiliser les médias de manière responsable
  • En se référant aux règles de base du droit d’expression et de publication en particulier sur les réseaux.
  • En se questionnant sur les enjeux démocratiques liés à la production participative d’informations et à l’information journalistique.
  • En s’initiant à la déontologie des journalistes.

Une séance différente qui a été très appréciée par nos élèves de 6e et qui leur a permis de :

  • Donner leur opinion sur les « fake News »,
  • Mener une réflexion sur D’où vient l’info ?
  • Chercher d’autres « Fake news » pour finalement les présenter à la classe en argumentant sur la véracité de l’information : qui parle de cette information en disant qu’elle est vraie ? Qui parle de cette information en disant qu’elle est fausse ? avec quels arguments ? quelles preuves ? …

À l’ère cybériste, nos élèves ont besoin d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences pour se repérer dans le dédale de la toile. Cette activité leur a permis d’aiguiser leur esprit critique et de se préparer pour aborder les informations, les vérifier et les trier.

.

« Vous êtes un journaliste et vous écrivez un article après avoir eu connaissance de la situation du Colonel Chabert… »

La professeure de français, Laure Favre,  a invité ses élèves de 2nde à se glisser dans la peau de personnages célèbres et à écrire en leur nom un article de presse…

  • Un article à sensation qui vise à faire scandale et qui fait des révélations sur la femme aux deux maris.

Nos élèves ont dû rédiger un article à sensation pour Le Journal de Paris ou Poste de Paris ou encore Poste du soir qui est le premier quotidien français parut de 1777 à 1840.

Ils se sont mis dans la peau du chimiste et pharmacien français Antoine-Alexis Cadet de Vaux, (Paris, 1743 – Nogent-les-Vierges [actuellement Nogent-sur-Oise], 1828)

  • Un article de fond à teneur scientifique.

Dc Percy, Pierre-François : né à Montagney-lès-Pesmes (70) le 28.10.1754, † à Paris le 10.02.1825, fils de Claude Percy, chirurgien-major de l’Ancien Régime, et d’Anne Guillemin. Chirurgien militaire, inspecteur général du service de santé. Il a été créé baron de l’Empire le 14.10.1810.

  • Un article engagé où la personnalité du journaliste – Mary Shelley – sera mise en avant. 

Mary Shelley, née Mary Wollstonecraft Godwin le 30/08/1797 à Somers Town, un faubourg de Londres et décédée le 01/02/1851 à Belgravia (Londres), est une femme de lettres anglaise, romancière, nouvelliste, dramaturge, essayiste, biographe et auteur de récits de voyage. Elle est surtout connue pour son roman Frankenstein ou le Prométhée moderne.

Mme Favre attend la lecture des articles avec curiosité mais déjà elle se réjouit d’avoir vu le sérieux des élèves apprentis journalistes et l’enthousiasme avec lequel ils se sont lancés dans l’exercice !