La Médiathèque à la française : un espace culturel, un lieu de travail et une fenêtre ouverte vers le plaisir de la lecture…

6 octobre 2019

La Médiathèque se définit comme un espace d’information, de communication, un lieu de culture, d’ouverture, de rencontre, d’échange et d’intégration.

Aller le plus souvent possible à la bibliothèque avec les enfants, même très jeune, reste l’un des meilleurs moyens pour le familiariser avec l’univers des livres et de lui faire aimer la lecture.

Les élèves de Maternelle et d’Élémentaire (CP au CM2) du Lycée français Molière fréquentent régulièrement la Bibliothèque Centre Documentaire. Cet espace est un lieu de recherche (seul ou en groupe), de lectures collectives et individuelles. Des tables de travail en groupe à la « marmothèque« , tout est prévu pour que les élèves développent le goût de lire. 

Une bibliothèque sonore (plus de 50 albums oralisés en français par des élèves du lycée) permet également de faire le lien avec les familles qui peuvent ainsi écouter des lectures avec leur enfant à la maison.

Dans le cadre des actions menées pour favoriser les échanges école-collège, le professeur-documentaliste reçoit à la médiathèque-secondaire tous les élèves CM2 une heure par semaine. Accompagnés par leur professeur ou en autonomie, à l’heure de la pause méridienne, ils fréquentent donc régulièrement la bibliothèque.

Généralement, du mois d’octobre au mois de mars, les classes de primaire et de 6ème se rendent à la bibliothèque municipale Lázaro Carreter où des activités centrées autour de la recherche d’information sont proposées aux élèves.

L’objectif fondamental de cette visite est que les élèves apprennent à s’orienter dans la bibliothèque et qu’ils s’habituent à utiliser les encyclopédies, atlas, dictionnaires et livres documentaires pour chercher… et trouver les réponses aux questions qui leur sont posées.

En 6ème, cette visite est centrée sur l’utilisation des nouvelles technologies comme source d’information.

Les médiathèques des établissements MLF

Les actions mises en place au Lycée français Molière s’inscrivent aussi dans les orientations stratégiques de la Mission Laïque Française qui visent à ce que la Médiathèque soit un Centre de Connaissances et de Culture et que le professeur-documentaliste soit impliqué dans la pédagogie et les projets éducatifs de l’établissement.

Depuis 2011, les médiathèques scolaires des établissements MLF ont commencé à se métamorphoser. 

« La « médiathèque scolaire » (également appelé CDI/CCC ou BCD) dans sa polyvalence apporte une réponse diversifiée aux différentes activités privilégiant également l’aspect ludique et créatif, la sérénité à côté de la curiosité et de l’étude. Des lieux aux potentiels ouverts, riches d’expérimentation et de créativité”, dit Clotilde Chauvin, professeure-documentaliste, chargée de mission et de formation Médiathèques réseau MLF/OSUI, responsable du projet pédagogique qui vise à ce que les médiathèques des Lycées français du réseau MLF/OSUI soient des centres de connaissance et de culture dynamiques.

En 2015, Mme Chauvin répondait à nos questions… Presque 5 ans se sont écoulés et nous revenons vers elle pour lui demander de dresser un nouveau bilan sur les médiathèques des établissements MLF :

« La médiathèque-secondaire du lycée français Molière est au centre des apprentissages et des activités pédagogiques. De nombreux projets y fleurissent impliquant à la fois le lieu et les compétences de la professeure-documentaliste et mettant un accent fort sur la pluridisciplinarité. 

A côté d’une ouverture et d’un rayonnement vers l’école (accueil hebdomadaire des CM2) ou d’une heure d’ouverture hebdomadaire aux parents, la collaboration interdisciplinaire est un axe fort qui donne tout son sens à l’espace à forte valeur pédagogique qu’est la « médiathèque secondaire » : les disciplines scientifiques y figurent en bonne place (ateliers de « coding » et de robotique par exemple). Une collaboration avec un enseignant d’histoire a mené à la production d’une exposition sur le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale et les élèves de 3e sous la houlette de leur professeur ont guidé leurs camarades de CM2 pour leur faire découvrir l’exposition.

Avec les professeurs d’arts plastiques, d’espagnol, de français, une fructueuse collaboration a mené à la création d’une anthologie poétique illustrée sur le thème de l’amour dans le cadre des EPI.

Certaines activités transversales revêtent une importance particulière. Ainsi, la semaine qui a été consacrée du 4 au 8 mars 2019 au droit des femmes : de multiples activités ont été conduites autour des stéréotypes de genre, de l’égalité filles-garçons, des femmes et de la science… avec en parallèle l’enrichissement du fonds documentaire (documentaires, jeux, etc.)  Voir le bilan de cette semaine.

Enfin, dans un contexte de préparation de l’anniversaire de la naissance de Molière en janvier 2022, un gros projet à l’échelle du réseau Mlf et de certaines académies partenaires est en cours de structuration. Rappelons que dans le réseau Espagne, il y a 2 lycées Molière (Villanueva et Saragosse) : quelques éléments sont cités dans les perspectives du bilan de la médiathèque (page 56) – , on citera une collaboration avec une collègue de Lettres en classe de 4e autour de Molière : questionnaire, frise chronologique… et surtout un travail sur cet auteur tout au long de l’année scolaire (après-midi théâtral, jeu de 7 familles…) – Pour en savoir plus… : voir l’article « Tout au long de l’année, Molière a été mis à l’honneur à la médiathèque secondaire » -. En parallèle, pour le 45e anniversaire du lycée, un espace Molière a été créé à la médiathèque regroupant des documents liés à Molière, sa vie, son œuvre, son temps…« 

Le site des profsdocs de la Mlf, qu’elle gère, rend lisible cette diversité des centres de ressources dans sa rubrique « Nos médiathèques » : chaque collègue a été incité à décrire avec une grille commune son centre de ressources.

« Nous nous étions fait l’écho lors de l’entrevue de 2015 et depuis, le mouvement s’est poursuivi : d’autres chrysalides se sont transformées en beaux papillons (CCC lycée et collège du GLFL de Beyrouth en 2015-2016, Agadir venait d’inaugurer son CDI peu de temps avant, Saragosse CDI lycée en 2017, BCD en novembre 2018, Tenerife à la rentrée 2019 et très récemment Florence depuis 2 semaines ! 

Un nouveau texte officiel définissant les missions des profsdocs a vu le jour en 2017 et a remplacé la « vieille » circulaire de mission des « documentalistes-bibliothécaires » devenue particulièrement obsolète à l’heure du numérique et datant d’avant le Capes (1989) (Missions des personnels exerçant dans les centres de documentation et d’information : Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986. Ce texte paru au BOEN le 27 mars 2017 abroge la circulaire précitée mettant en exergue la mission première du professeur documentaliste qui est « pédagogique et éducative » et situe clairement son champ d’expertise « dans le champ des sciences de l’information et de la communication (Sic) (Circulaire n° 2017-051 du 28-3-2017 : Les missions des professeurs documentalistes)».

Un nouveau référentiel métier a été publié en 2019 à la Mlf rappelant le nouveau contexte et les nouveaux enjeux de ce métier de professeur-documentaliste.

Les nouveaux espaces s’adaptent à la diversité des missions et proposent des supports diversifiés : papier, numérique (ebooks et fichiers son mp3, etc.)

Des aménagements prennent en compte les postures des élèves qui peuvent être assis, debout, allongés… Les équipements permettent également de lire, d’écouter, de rechercher l’information en ligne (tablettes, ordinateurs fixes ou portables, Chrome Books, lecteurs mp3, casques…). 

Enfin, un mobilier adapté à la taille des élèves répond à la diversité de activités : tables hautes ou basses, chaises, poufs, chaises longues… avec comme leit-motiv la modularité (les roulettes sont les accessoires indispensables de cette gestion souple de l’espace). » « 

En guise de conclusion, Clotilde Chauvin souhaite mettre l’accent “sur le dynamisme et la solidarité des profsdocs de la MLF qui ont su créer des relations professionnelles et personnelles fortes. A l’aide d’outils divers, nous pouvons échanger à distance (salle de visioconférence pour des rencontres ponctuelles, forum pédagogique pour des formations et accompagnement de projets, réseaux sociaux, téléphone, courriels…) et nous avons l’honneur, la chance et le plaisir de nous retrouver une fois par an pour des échanges de pratiques et pour faire vivre et donner sens à nos missions. Que chacun soit ici remercié pour ce beau partage !”.

La médiathèque du Lycée français Molière a désormais une page spécifique qui permettra de valoriser de façon plus directe la vie de la médiathèque !

Clotilde Chauvin

À consulter : Le rapport d’activités 2018-2019 de la Médiathèque du Lycée français Molière de Villanueva de la Cañada