Journées éco-école 2018: le bilan de deux semaines consacrées à l’environnement, à l’écologie et au développement durable - Lycée Français Molière

Les Journées Éco-École —dont le Lycée français Molière porte le Label depuis 2016— ont eu lieu dans notre établissement du 25 mai au 8 juin 2018, avec des activités diverses et variées proposées aux élèves mais aussi des conférences ouvertes à toute la communauté scolaire.

La Journée Mondiale de l’Environnement fut célébrée le 5 juin 2018 et a été l’occasion de rencontres et d’activités pluridisciplinaires et inter-cycles.

Avec un œil pointé sur le programme des Journées Éco-École du Lycée français Molière et un autre dirigé vers la météorologie…. L’Association des Parents d’Élèves (APAELM) a organisé le samedi 16 mai 2018 son traditionnel Marché Bio. Ce Marché a connu un fort succès et proposait une vingtaine de stands et une offre variée de produits frais (légumes, œufs, jus de fruits, …), de produits destinés aux fins gourmets (céréales, pâtés, miel, …), aux fans des 3R (Réutilise-Recycle-Réduit les déchets) et même de produits cosmétiques.

Des ateliers d’activités manuelles et de cuisine ont été proposés aux plus jeunes pendant que les parents faisaient tranquillement leurs courses et écoutaient la chorale des élèves du Lycée dirigée par Aloïse Baelhler, le professeur de musique.

Lire la suite

Le jardin pédagogique est un projet de toute la communauté scolaire, initié par les élèves de l’école maternelle et leurs enseignantes.

Cette année, les classes de PSMS ont mis en oeuvre un large travail d’investigation, de recherche sur la croissance des plantes ( Qu’est ce qui pousse ?,comment faire pousser ?). Le suivi des différentes étapes de la démarche scientifique a permis à nos petits scientifiques de tirer des conclusions et de récolter le fruit de leur recherche.

Le jardin pédagogique a vocation à se pérenniser dans le temps et le lycée va entreprendre des aménagements qui vont permettre de faire grandir ce projet et d’en faire un point central dans notre démarche éco-citoyenne.

En cours d’anglais avec Mrs. Grinvalds, les CM1 ont travaillé durant ce dernier trimestre sur la biodiversité: les insectes dans le jardin et dans le potager. Ils sont allés visiter le potager des Maternelles et ils ont organisé, pour leurs petits camarades de Maternelle, une chasse aux insectes avec des loupes (minibeasts spotting).

Ensuite, les élèves ont cherché des matériaux naturels dans l’enceinte de l’école : petits bâtons, pommes de pin, feuilles sèches, herbes, … et ils ont réalisé un hôtel à insectes qu’ils ont offert à leurs camarades de Maternelle.

 

En PSMS, les élèves ont appris quel est le rôle de l’hôpital des animaux sauvages GREFA (Groupe de Réhabilitation de la Faune Autochtone et de son habitat). Ils savent désormais faire la différence entre les animaux sauvages et les animaux domestiques et comment réagir s’ils trouvent un animal sauvage blessé lors d’une promenade dans la nature. Ils se sont familiarisés avec le faucon crécerelle (cernicalo primilla) et ils ont suivi l’histoire d’un couple d’oiseaux blessés que Grefa a récupéré récemment. Certains animaux se rétablissent et sont alors remis en liberté dès qu’ils peuvent se débrouiller seuls, d’autres sont obligés de rester à Grefa parce que leurs blessures ne leur permettent pas (encore) de partir et d’être autonomes.

Nous ne devons pas prendre un animal sauvage pour le garder parce qu’il grandit et, parfois, certaines personnes n’en veulent plus, alors ils le relâchent et l’animal ne survit malheureusement pas. Si nous trouvons un animal qui semble blessé, nous devons téléphoner au 916 38 75 50.                       

Les PSMS ont aussi suivi de très près les soins donnés à une buse qui avait été recueillie par le Grefa. Ils ont été informés de l’évolution et de l’amélioration de son état de santé. Le mardi 26 juin 2018, les quatre classes de PSMS ont eu la chance de pouvoir assister au lâcher du rapace.

Les élèves de CM1 ont, eux aussi, reçu la visite d’une représentante de GREFA, qui leur a expliqué que la présence de mares dans la nature est très importante. Ensuite, ils ont participé à des jeux où ils devaient reconnaître, par équipe, les différentes espèces d’amphibiens.

Des conférences pour les élèves et ouvertes aux familles ont été proposées.

Mercedes Castejón, enseignante à la retraite, a inauguré la quinzaine Eco-école par la présentation de son projet  “Ando reciclando y algo más” (Je recycle et même plus) auprès des élèves de CM2, le 18 mai 2018.

Mercedes n’a qu’une idée en tête, lutter pour la protection de l’environnement.

Elle a évoqué avec les élèves la pollution plastique, menace grandissante pour la vie marine, les habitats côtiers et les milieux aquatiques. Puis elle a mené une réflexion sur les différentes façons qui sont à la portée de chacun d’atténuer ce désastre. C’est elle-même qui a eu l’idée de transformer des parapluies cassés et abîmés en sacs réutilisables afin d’éviter les sacs plastiques des marchands. Le défi est lancé, unissons nos efforts pour aller vers une société zéro gaspillage et zéro déchet. Les élèves ont accueilli avec enthousiasme cette proposition et ont  déclaré qu’ils aideraient à maintenir les plages propres cet été!

Les élèves de CM2 B se sont rendus mardi 20 mai 2018 au Laboratoire de Sciences pour réaliser durant deux heures des expériences de chimie, encadrés par leur professeur de Primaire et par deux professeurs de physique-chimie du lycée. Il s’agissait de produire de l’huile essentielle d’orange à partir de la peau des fruits, par un procédé ancestral appelé « hydrodistillation ».

À lire la démarche menée par les élèves

Cette année encore, les élèves de Cm2 se transforment en architectes en cours de géographie pour proposer à leur professeur, Ségolène castille, une maquette d’éco-quartier. Leur travail se divise en plusieurs parties. Tout d’abord ils recherchent en classe les types d’aménagements, chacun avec un objectif dans une perspective de développement durable. Des documents, des exemples de quartiers, des explications d’objets innovants leur permettent d’imager et de créer leur quartier. Puis ils construisent leur maquette à la maison, à l’aide d’un plan pensé et dessiné en classe et de matériel de récupération. La troisième partie sera la présentation orale de leur projet, la dernière semaine de l’année comme l’aboutissement du nouveau programme de géographie axé sur la ville de demain.

Le lundi 21 (CE1/CE2) et le mardi 22 mai 2018 (CE1A et CE1B), les élèves ont visité les installations apicoles Aula Apícola Sierra de Hoyo, située dans une merveilleuse Réserve Naturelle de 260 hectares, à Hoyo de Manzanares. Après avoir étudié en classe la vie et les activités des abeilles, nos élèves sont partis sur le terrain et ont visité l’un des centres pionnier de la région de Madrid, qui a été spécialement conçu pour proposer à ses visiteurs des activités en pleine nature et dont le protagoniste est l’abeille mellifère.

À lire le détail de leur visite

Les élèves de CE1 et CE2 sont partis à la découverte de la nature et de la flore accompagnés d’un guide qui leur a donné plaisir à observer. Ils ont ensuite pu participer activement à la plantation de plantes qui orneront les bas-côtés du Camino de Madrid.

Le 1er juin 2018, équipés de gants et de sacs poubelle, les élèves de CP sont allés nettoyer le parc situé à côté de l’école.

Ils ont ramassé dix kilos de déchets : des canettes, des morceaux de verres et de métal, des mégots, des sacs de chips vides, beaucoup de plastiques et même des bouteilles en verre. Maintenant ils sont contents : « On peut jouer sans déchets !” s’exclament-ils !!

Jeudi 14 juin, les classes de CM1 sont allés à Colmenarejo, visiter le centre d’intégration de personnes en situation de handicap mental, qui s’appelle APASCOVI. Dans ce centre, ils recyclent les déchets verts, pour en faire du compost et même des pellets pour chauffer le centre.

Grâce au compost, ils peuvent faire des plantations qu’ils vendent par la suite. Ils vendent aussi du compost. « Cela nous a impressionnés d’apprendre qu’au centre du tas de déchets verts en décomposition, la température atteint 80 degrés. Nous avons visité les serres où grandissent les plantes. Nous avons vu la lombriculture: c’est un endroit où vivent des vers de terre. On leur donne à manger et leurs excréments fertilisent la terre. On appelle cela de l’humus », explique Mme Keravec, maîtresse de CM1A.

Lire la suite.

 

Le 1er juin 2018, les élèves de CM1 ont présenté à leurs parents, des chants et poèmes qui traitaient de l’importance de protéger notre environnement. Sous la direction de leur professeure de musique, ils ont partagé un grand répertoire qu’ils avaient préparé avec leurs professeurs de français, d’espagnol et d’anglais. Leur intervention fut accompagnée par des percussions, instruments fabriqués en matériel recyclé. Les deux classes ont créé un logo et un slogan qui leur ont servi pour décorer le programme de leur spectacle et estamper eux-mêmes leurs t-shirts.

 

 

Les classes de Maternelle ont réalisé des oiseaux, papillons, insectes et fleurs à partir de matériaux recyclés et ils ont décoré leur cour de récréation…

Les élèves de 5e ont conçu, en cours de technologie, un jeu-vidéo sur le recyclage qui consiste à déplacer, en utilisant les touches du clavier, différents objets dans le container adéquat. Ils ont utilisé la plateforme d’apprentissage de codage Scratch qui est un outil qui, en utilisant le langage de programmation, permet aux élèves de développer leurs propres jeux, leurs animations et leurs projets artistiques.

Les élèves de CM1 ont vécu au travers de ce film documentaire, la génèse des forêts tropicales (notamment au Gabon et au Pérou) qui ont été créées en l’espace de sept siècles mais aussi découvert la vie au sein de ces forêts, depuis les premières pousses jusqu’aux interactions entre la végétation et les animaux.

Bosco (CM2A) et Alejandro (6è) ont représenté le lycée Molière aux XVIè rencontres des éco-écoles de la Communauté de Madrid. Ils ont présenté leur travail de filtrage de l’eau, réalisé dans les laboratoires du lycée avec l’aide de Florence Trouillet, professeur en secondaire. Afin d’expliquer pourquoi ils avaient travaillé sur le filtrage de l’eau, ils proposaient aux personnes intéressées de visionner la vidéo “le droit d’être soigné” réalisée dans le cadre du concours de la Mission Laïque Française “C’est ton droit”. Bosco et Alejandro ont aussi eu plaisir à mettre en valeur la démarche scientifique mise en oeuvre par les élèves de maternelle du lycée dans le cadre du jardin pédagogique.

Les échanges avec les autres élèves ont été riches et intéressants. Bosco et Alejandro sont revenus avec des idées qu’ils ne manqueront pas de partager.

Les professeures chargées des deux Médiathèques de l’établissement ont aménagé un espace « éco-lecture » dans leurs Bibliothèques respectives; les documents exposés abordaient les thèmes: du développement durable, du sport, de la santé et de la prévention de la santé (hygiène, tabac, drogue…).

Les élèves de CM2 ont réalisé des affiches dans le cadre d’un concours interne à l’établissement sur le transport éco-responsable.

Les slogans comme “Vous irez vite comme une comète sur votre trotinette” ou “Nous devons apprendre la leçon d’effacer la pollution” nous incite à se déplacer responsable.

Le vendredi 15 juin 2018, les élèves de 5e Pasteur ont vécu une expérience éco-scientifique-sportive inoubliable : une journée d’accrobranche dans les installations « De Pino a Pino » dont les objectifs pédagogiques visés sont nombreux :

– Développer la culture scientifique et la sensibilisation des élèves aux pratiques respectueuses de l’environnement ;

– Concrétiser des concepts étudiés en classe et pratiquer un sport en pleine nature ;

– Améliorer l’efficacité de l’apprentissage par des pratiques pédagogiques actives ;

– Renforcer la cohésion du groupe ;

– Éduquer à l’orientation.

Les activités ont été suivis par une balade scientifique (géologie, biologie, conservation de l’environnement) guidée par leur professeur de SVT.

Éco-écolons ensemble ! Deux collectes ont été organisées: l’une de papiers, vieux manuels, annuaires, …  et l’autre de bouchons en plastique.

Grâce au partenariat avec l’entreprise Carpa, tous les livres, annuaires, etc. … déposés au lycée seront recyclés.

Le Lycée français Molière a aussi signé une convention de partenariat avec la Fondation SEUR afin de participer activement au projet TAPONES PARA UNA NUEVA VIDA®.