Journée internationale de l’alimentation scolaire au Lycée Molière - Lycée Français Molière

Aujourd’hui, est célébrée la journée internationale de l’alimentation scolaire (International School Meals Day). Pensée pour promouvoir des habitudes saines dans l’environnement scolaire, l’idée est de partager sur les réseaux sociaux le menu du jour, soulignant l’importance de la qualité nutritionnelle de la nourriture à l’école et son impact sur les résultats scolaires. L’initiative va bien au-delà de ce partage, et ses initiateurs —autorités américaines et anglaises avec le concours de la FAO— produisent de nombreuses ressources à destination des élevés, des professeurs et des parents.

Pour cette occasion, les élèves du Lycée Français Molière pourront savourer un plat typique du Pays Basque, le « marmitako » (ou soupe de poisson) – Cette région qui fait le lien entre la France et l’Espagne est une région réputée pour la qualité de son poisson et ses lois strictes contre la pêche prédatrice. Les commensaux enchaineront avec une poêlée de saison (aubergines et courgettes) servie en garniture de filets de dinde.

En 2017-2018, pour répondre aux obligations des programmes gouvernementaux, aux préconisations des Organisations Non Gouvernementales et aux souhaits de la Société Civile, le Lycée français Molière de Villanueva de la Cañada a décidé de mettre en œuvre et d’appliquer de nouvelles mesures promouvant des habitudes alimentaires saines, responsables et respectueuses de notre planète.

Éco-École depuis 2 ans, Molière se devait de mettre en place une éco-cantine où 630 élèves et une soixantaine de personnels (dont la direction) peuvent bénéficier chaque jour d’un menu équilibré, composé à 100% de produits nationaux faisant la part belle aux légumes et aux fruits.

L’objectif principal est double, sécurité alimentaire évidemment et qualité des aliments, chacun devant pouvoir avoir accès à une « alimentation sûre, diversifiée, en quantité suffisante, de bonne qualité gustative et nutritionnelle », et cela dans le cadre d’une agriculture durable.

Le projet Éco-École suit donc les recommandations du Ministère français de l’Éducation, selon le Programme National pour l’Alimentation (PNA). Les préconisations les plus importantes sont les suivantes :

  • Privilégier les produits de saison
  • Renforcer l’aspect territorial de l’alimentation avec des produits locaux venant de circuits courts ou/et de proximité
  • Privilégier les produits labellisés notamment ceux issus de l’agriculture biologique
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire

Selon l’Organisation des Nations Unies pour la FAO, les régimes alimentaires durables génèrent un impact environnemental réduit, contribuent à la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour les générations actuelles comme pour les suivantes. Le fait de promouvoir la qualité de l’alimentation en y introduisant des produits écologiques frais, de saison et de proximité, mais aussi le respect de la biodiversité et des écosystèmes de l’environnement scolaire en sont le socle.

L’ensemble du projet,  pour le Lycée Molière, est un premier pas, en conformité avec l’adhésion de la Municipalité de Villanueva de la Cañada au Pacte de Milan  – Stratégie Globale pour l’Alimentation.

Pour aller encore plus loin dans la contribution positive au projet de la communauté éducative, le prestataire, responsable de la restauration scolaire, EDUCATER, assume aussi un engagement social en participant au Projet Gardeniers, un centre d’agriculture écologique situé à Saragosse dont les employés sont des personnes handicapées, et d’où provient la majeure partie des ingrédients de la cuisine du Lycée qui sont ensuite travaillés sur place

Le menu basique propose plus de 30 variantes afin de pouvoir prendre en compte toutes les allergies, intolérances et nécessités personnelles de chacun des enfants de l’établissement.