Guerre et science, un cocktail explosif !

22 juin 2020

La carte mentale est un outil pour les élèves, un outil travaillé dès le collège qui devient un atout important au lycée.
C’est une bonne façon d’organiser les idées, une manière de prendre des notes, une technique efficace de révision mais surtout la carte mentale oblige à penser, à prendre du recul, à bâtir une approche structurée.

Dans le cadre de l’enseignement à distance c’est aussi un moyen efficace pour l’enseignant de vérifier l’implication de ses élèves.

Les élèves de Première ont ainsi élaboré une carte mentale à partir d’un dossier documentaire composé d’une émission radio et de deux longs articles consacrés à un sujet important : « les relations entre la science et la guerre au cours du Premier conflit mondial ».

Il fallait en faire la synthèse sous forme de carte mentale. C’est un travail en trois étapes :

  • la compréhension des documents mais aussi la comparaison et la sélection des informations. Une carte n’est pas un sommaire ou un résumé. Elle se doit d’être précise et contenir des exemples.
  • l’organisation générale de la carte avec les branches principales et secondaires.
  • la réalisation aussi soignée que possible, à la main ou à l’aide d’une application dédiée.
    Les élèves ont “joué le jeu” et voici quelques-unes de leurs réalisations !