Foire aux questions (FAQs) - Lycée Français Molière
L’idéal est d’inscrire son enfant à l’âge de trois ans (Petite Section). S’il n’est pas francophone, il est important qu’il soit en contact avec cette nouvelle langue le plus tôt possible. S’il est francophone, il renforcera sa ou ses langues maternelles lors des ateliers « langage » spécifiques. D’autres apprentissages essentiels non linguistiques se font dès le plus jeune âge.

OUI. Pour les enfants francophones, l’intégration est relativement aisée. Les non francophones âgés de 6 ans (CP) ou plus sont testés (mathématiques, langue maternelle) afin de s’assurer que l’intégration a toutes les chances d’être un succès: le lycée souhaite avant tout la réussite des élèves qu’il accueille. L’école propose le plus souvent un programme personnalisé en lien avec les familles dans ce cas.

NON, il n’est pas indispensable d’avoir des parents francophones pour réussir à l’école française. Environ 50 % des parents d’élèves du lycée Molière ne parlent pas français. Ce pourcentage est beaucoup plus élevé dans d’autres établissements français à l’étranger sans pour autant influer sur les résultats scolaires des élèves.

NON, le Lycée Molière est ouvert à tous, quelles que soient les nationalités des parents.

Chaque enfant doit maîtriser un « Socle Commun de Connaissances et de Compétences » à la fin de la scolarité obligatoire (15 ans). Le projet pédagogique repose sur une acquisition progressive des compétences de la maternelle au collège. Une pédagogie différenciée est proposée à l’élève en fonction de ses besoins. Tout au long de sa scolarité, il est amené à développer son autonomie, son sens critique et à faire siennes les valeurs humanistes universellement reconnues grâce à un enseignement respectueux de la liberté de conscience. En primaire, les élèves sont évalués tout au long de l’année. Il s’agit d’une évaluation positive mesurant les acquis progressifs des enfants. Un livret électronique est remis aux parents chaque fin de trimestre.

Les enseignants proposent dans ce cas une pédagogie différenciée. Ils adaptent les contenus et méthodes en fonctions des difficultés rencontrées. L’équipe enseignante travaille avec une psychologue scolaire et une orthophoniste qui apportent un regard différent sur l’enfant. Elles conseillent les familles. L’enseignement des langues permet de nombreuses séances en demi-groupe, moments privilégiés pour accompagner et aider les élèves en difficulté.

La très grande majorité des enfants entrés en maternelle maîtrisent suffisamment le français quand ils entrent au CP pour faire leurs devoirs seuls. (Lecture du jour, poésie, mots invariables, …) Chaque soir, après la classe, une étude surveillée accueille des enfants aidés par des professeurs s’ils le souhaitent.

OUI. Des activités péri éducatives sont proposées chaque soir de 15h50 à 17h00 et le mercredi après-midi de 12h35 à 17h00. Certaines se déroulent en langue anglaise ou plus communément en français ou en espagnol. Ces activités facultatives complètent la scolarité obligatoire. Le service de garderie fonctionne tous les jours, le matin à partir de 8h15 et le soir jusqu’à 17h05. Des centres aérés sont organisés pendant les vacances scolaires.

Les enseignants rencontrent les parents aussi souvent que cela est nécessaire.

Non. Grâce à des partenariats avec plusieurs institutions, les élèves du lycée bénéficient d’une ouverture culturelle, artistique et scientifique de qualité: Agence spatiale européenne (ESA), La Casa de Velázquez de Madrid (centre de recherches et académie artistique situé à Madrid), Institut français de Madrid, Centre Culturel et Bibliothèque de Villanueva, … Plusieurs sorties annuelles sont organisées par les enseignants des classes.

Les lycéens préparent le baccalauréat français ES (Economique et Social) ou S (scientifique). Les élèves obtiennent le diplôme français et par équivalence le Bachilerato (accords bilatéraux franco-espagnols)

Chaque année, la moitié des élèves part étudier à l’étranger (France, Royaume-Unis, Canada…). Les autres restent en Espagne.

NON. La plupart des élèves choisissent leur orientation grâce à leurs excellents résultats obtenus au baccalauréat et à la Selectividad qu’ils préparent avec leurs professeurs au Lycée pendant des cours spécifiques supplémentaires.

OUI. Il existe 22 établissements français en Espagne. Le Lycée Molière fait partie du réseau mondial des établissements français à l’étranger homologués (reconnus) par le gouvernement français. Cet ensemble compte 500 centres à caractère international, répartis dans plus de 130 pays, qui permettent aux familles expatriées françaises ou étrangères d’offrir à leurs enfants une scolarité cohérente, homogène malgré les déménagements successifs.

OUI. C’est la force de ce réseau unique. Les enfants venant d’un autre établissement français sont prioritaires pour intégrer tout établissement français à l’étranger.

OUI. Des liens se développent avec d’autres établissements, notamment pour favoriser les échanges d’élèves de courte ou longue durée (une semaine, un mois, un trimestre). Une convention lie le Lycée Molière avec l’Académie de Paris et plus particulièrement avec le Lycée Camille Sée (XVème arrondissement).

Les enfants de nationalité française peuvent compléter un dossier de bourses auprès du Consulat en janvier pour la rentrée de septembre. Les familles résidant à Villanueva de la Canada ont droit à une remise de 15% sur les frais de scolarité. Il existe des remises concernant les familles nombreuses: 15% sur les droits de scolarité pour le 3ème enfant scolarisé au lycée Molière et 20% à partir du 4ème enfant.

Le paiement des frais de scolarité se fait selon deux possibilités:

  • Paiement de l’année dans sa totalité dès le mois de septembre (une réduction de 3 % est appliquée dans ce cas)
  • Paiement en 4 fois (septembre, novembre, février, avril)

Avez-vous d’autres questions?

Email

Question