Carrefour des métiers au Lycée Français Moliere : à la recherche d’une vocation professionnelle - Lycée Français Molière

Le 17 novembre, le Lycée français Molière a mis en place un Carrefour des métiers à destination des lycéens de 1ère et Terminale avec des professionnels (essentiellement d’anciens élèves et des parents) issus de 17 secteurs d’activité professionnelle différent.

Tous les intervenants sont venus gracieusement échanger avec les élèves, sur leur réalité professionnelle quotidienne, sur les trajectoires personnelles, sur leur cursus, leurs choix, les opportunités qui se sont présentées et qu’ils ont su saisir, les difficultés rencontrées, les échecs, les réussites, les motivations et l’aspect vocationnel très important à l’heure de choisir une profession…

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la Semaine des Lycées Français du Mondeproposée conjointement par l’AEFE et la MLF, à laquelle ont participé 150 établissements dans 80 pays. Cet évènement a mis en lumière le dynamisme des établissements français à l’étranger, l’engagement permanent des équipes éducatives dans des dispositifs innovants et performants.

Le travail de l’orientation a démarré le 10 novembre avec l’intervention, auprès des élèves de 1ère ES, de M. Alfredo Martínez Serrano, diplomate, et va se poursuivre jusqu’au mois de février avec de nombreuses actions, conférences, rencontres et forums madrilènes qui ont pour objectif d’aider les élèves a découvrir le maximum de possibilités de poursuite d’études en France comme en Espagne.

Le Carrefour des métiers a été organisé en 2 temps, un temps de conférences et de présentations et un temps de rencontres directes avec les professionnels.

Toutes les filières ont eu leur temps fort et les élèves volontaires ont pu aussi choisir leur intervention de debut d’après-midi.

Tour-à tour, se sont succédés des représentants de la filière économique, de la filière scientifique et des sciences humaines et politiques qui ont été très appréciés des élèves.

Chaque intervenant a présenté son école ou son organisation, les attendus de sa filière, les compétences développées durant les cursus, les débouchés des formations et les profils de carrière. Ils ont surtout su se rendre attrayants et disponibles pour les questions des élèves. Encore mieux, ils ont promis qu’ils reviendraient… Les élèves candidats à SciencesPo auront ainsi des simulations d’oraux avec jury et de l’aide méthodologique à la dissertation.

Le CPE et les professeurs principaux de 1ère et de Terminale se sont particulièrement impliqués dans l’accompagnement des élèves avec lesquels ils ont préparé des questionnaires. Ils ont aussi expliqué aux adultes ce qui étaient attendu d’eux et les messages à faire absolument passer aux jeunes.

A 15H30, le gymnase s’est transformé en lieu d’échanges et les professionnels, installés en pôle thématique, ont accordé des entrevues de 10 à 15 min aux élèves qui pouvaient les questionner en groupe ou individuellement. 

Cette édition a concerné, entre autres secteurs, la santé, le droit, le management des entreprises, l’économie de l’État, les télécommunications, le journalisme, le droit, l’aide au développement, l’oenologie….

Les élèves ont su tirer profit de ses échanges riches en informations et pourront désormais continuer à affiner leurs choix d’orientation….

Ceux qui souhaitaient prolonger la réflexion sur l’orientation avaient été largement encouragés par les professeurs principaux et le proviseur à se rendre au Salon des Études supérieures du Lycée Français de Madrid où de nombreuses écoles et universités étaient représentées et où des conférences thématiques étaient proposées tout au long de la journée.

Pour le proviseur, dont le carrefour a été la 1ère édition en territoire espagnol, « l’évènement se voulait chaleureux, à taille humaine et authentique comme l’est le lycée Molière ». Les impressions des élèves nous permettent de constater que son objectif a été atteint, puisque selon eux: « C’était super parce qu’on n’a pas eu de chiffres ni de cursus, mais des expériences humaines ».

La journée a été riche en émotions et en satisfactions. Mme Servissolle a pu mesurer l’immense richesse professionnelle que constituaient les parents des élèves et aussi le plaisir qu’avaient les anciens élèves à revenir dans leur lycée, voir leurs professeurs et rencontrer les adolescents qui sont désormais à leur place dans les salles de classe.

De par son expérience auprès des jeunes depuis 23 ans, Mme Servissolle connaît bien l’angoisse dans laquelle sont tous les élèves et tous les parents à l’heure des choix d’orientation; une phrase récurrente de nos élèves lors du salon : « maman qu’est-ce que je vais faire de ma vie ? ». Le carrefour des métiers est une pierre d’un chemin qui reste à construire individuellement, un chemin dont les adultes ont à expliquer toujours qu’il ne sera pas en ligne droite et qu’il s’enrichira de tous les obstacles rencontrés. « Chaque enfant trouvera sa place d’adulte et les adultes ont pour responsabilité de dire aux enfants qu’on fait rarement ce qui a été prévu et que c’est souvent bien préférable, à l’heure du bilan »

 

D’anciens élèves qui ont eu la gentillesse de (re)venir au Lycée pour rencontrer les élèves de 1ere et Terminale, les guider sur leur orientation future et répondre à toutes leurs questions et préoccupations…. Mille mercis !