Campagne de collecte de l'huile usagée de cuisine - Lycée Français Molière

Le Lycée Français Molière se joint à la collecte d’huile usagée de cuisine dans le cadre du projet   OILEOC (du programme de la UE “Intelligent Energy Europe”). Ce projet a pour but sa réutilisation  à des fins énergétiques. Le lycée a, pour faciliter sa participation, placé des containers à l’entrée principale et à celle de Maternelle.

Cette initiative européenne, dont les objectifs présentent de grands bénéfices énergétiques, environnementaux et socio-économiques pour la Communauté Autonome de Madrid, est coordonnée en Espagne par la Fondation de l’Energie de la Communauté de Madrid en collaboration avec l’Association  “Otro Tiempo”.

L’huile collectée sera remis à l’association « Otro Tiempo, Otro planeta » qui mène à bien des projets pour donner une formation et du travail aux femmes en danger d’exclusion sociale et victimes de violence domestique afin qu’elles puissent évoluer au niveau personnel et professionnel.

Presque tout le monde jette l’huile usagée dans la poubelle ou dans l’évier. Chaque goutte d’huile jetée contamine… 1 litre contamine 1.000 litres d’eau.  L’ élimination à travers la poubelle suppose des surcoûts dus à son traitement comme résidu solide et c’est la même chose en cas de versement dans l’égout, on perd une ressource ayant de la valeur. En jetant l’huile, on contamine gravement l’environnement et on cause de gros problèmes aux tuyaux et stations d’épuration.  

Recycler l’huile usagée évite la contamination des eaux souterraines, fluviales et marines. Cela permet aussi la mise en valeur d’un résidu en lui donnant une « seconde vie » comme énergie plus propre, fondamentalement comme combustible.  

Le Lycée Français Molière participe au programme international Éco-école, un projet européen qui a  comme finalité de promouvoir l’éducation environnementale dans les centres scolaires. Pour ce faire, il a mis en place un Comité environnemental et établi un plan d’action annuel qu’il développe. Tout ceci implique une amélioration de la pratique éducative et peut permettre à l’établissement d’obtenir le label « bande verte » si le programme se déroule de manière satisfaisante pendant 3 ans.