Bella ciao ! Ruzzante, Molière, aujourd’hui… - Lycée Français Molière

Mardi 20 novembre 2018, tous les élèves de la 6e à la 1ère (338 élèves du Lycée français Molière!), sont allés au théâtre, en deux représentations en français. Ils ont assisté à un spectacle de Commedia Dell’Arte intitulé Bella ciao ! Ruzzante, Molière, aujourd’hui ; une mise en scène de Samuel Jégo, avec Sarah Dehez et Samuel Jégo.

 

Un peu d’histoire et de culture générale…

 

La Commedia Dell’Arte … appelée aussi Commedia Dell’Improviso (à l’impromptu), Commedia a Soggetto (à canevas), Commedia Populare (populaire) est une forme de comédie populaire apparue en Italie dans les années 1550, fondée sur l’improvisation, et qui influença durablement le théâtre européen. Néanmoins, la commedia remonterait en fait au Moyen Âge, à l’époque où l’on joue des farces dans les divers dialectes des régions d’Italie.

C’est un divertissement pour le grand public. Les Troupes de Commedia Dell’Arte n’avaient pas de plateau fixe et voyageaient de pays en pays en transportant leurs tréteaux. Elles devaient savoir attirer le public et le convaincre d’assister aux représentations. Les compagnies mettaient en scène des situations de l’actualité locale en quelques heures et, les acteurs masqués improvisaient des comédies marquées par la naïveté, la ruse et l’ingéniosité.

 

Signifiant littéralement « théâtre interprété par des gens de l’art », c’est-à-dire des comédiens professionnels… dans notre cas, ce sont les comédiens de la compagnie du théâtre du Versant de Biarritz qui ont su, par l’utilisation de techniques approfondies d’improvisations, entraîner nos jeunes spectateurs à participer directement au spectacle !

En effet, grâce au jeu de l’improvisation et de l’adresse au public, le spectacle a démonté les mécanismes de la représentation et les frontières du théâtre ont été abolies… Le spectacle, sans coulisse, était partout : sur la scène, dans la salle… Chacun était, à la fois, acteur et spectateur.

 

LE SPECTACLE

Nous sommes en 1528. Angelo Beolco rêve du futur. Dans sa chambre à Padoue, il compose une chanson qui va le propulser au XXI° siècle. Il se retrouve malgré lui sous les ordres de Suzanne Flipote, directrice de théâtre. Sa mission : composer un spectacle résolument moderne… Pour cela, il dispose d’une simple malle de textes, d’accessoires, de costumes et les spectateurs qui composeront l’équipe technique et artistique de cette nouvelle compagnie.

 

Extraits

Le Bourgeois gentilhomme, Molière. Acte III, scène 2. Nicole, Mr Jourdain

Le Bourru bienfaisant, Goldoni. Acte I, scène 8. Angélique, Géronte

L’École des femmes, Molière. Acte II, scène 4. Agnès, Arnolphe

Ruzante revenant de la guerre, anonyme. Menato, Ruzante

 

Ce spectacle découvre tous les rouages de la création théâtrale : il s’agit d’un théâtre en train de se faire où le spectateur découvre, sans même s’en apercevoir, l’essence même du spectacle vivant. Le théâtre du Versant explore les chemins de la création du théâtre vivant européen depuis les maîtres des siècles passés jusqu’aux auteurs contemporains, de l’art traditionnel de la Commedia Dell’Arte jusqu’aux formes spectaculaires d’aujourd’hui.

* Nous remercions les familles et l’APAELM pour avoir participé, conjointement avec le Lycée, aux frais des représentations.