ADN, mobilités internationales: attention ça décolle... - Lycée Français Molière

Les élèves de 2de du Lycée français Molière (et de tous les lycées français du monde inscrits au programme mis en place par l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger), auront, à compter de cette année, l’opportunité de réaliser un trimestre de mobilité dans un autre établissement du réseau sans rompre la continuité de leur parcours pédagogique.Le programme s’appelle programme ADN du nom d’ Alexandra David-Neel, écrivaine et exploratrice franco-belge, première femme européenne à séjourner au Tibet. ADN comme la substantifique moelle du réseau des lycées français à l’étranger : multicuturalisme et purilinguisme

Le dispositif de mobilité scolaire  offre aux élèves l’occasion d’enrichir leur parcours scolaire et personnel, par l’immersion dans un nouvel environnement linguistique et par la découverte d’un autre pays. d’une autre culture. L’aventure peut être vécu en réciprocité avec un correspondant ou en solo.

Mercredi 23 janvier 2019,de nombreux parents, de nombreuses familles ont assisté à la présentation du programme d’échanges, La coordonnatrice, Nathalie CHAMBERT et le proviseur se sont efforcés de répondre aux très nombreuses questions sur les procédures, le calendrier, les critères de sélection…

Le dossier complet est à restituer au secrétariat au plus tard le lundi 28 janvier. Un exemplaire est à adresser par mail:

« Préparer les élèves à être citoyens du monde est sans doute le plus exaltant et le plus plaisant de ce que les éducateurs et les pédagogues ont à faire avec les jeunes. Nous leur donnons des ailes, leur famille leur donne des racines. L’aventure qu’ils vont vivre avec ADN leur apportera une richesse qui diffusera ses bienfaits de longues années durant. Ils gagneront en maturité, en autonomie, en compétences psychosociales et en empathie comme en tolérance. Le gain linguistique est formidable aussi et vient s’ajouter au gain humain d’une aventure individuelle et familiale. Je dois quand même avertir les mamans qu’un enfant ayant vécu une mobilité internationale, ne rentre jamais vraiment et ne rêve que de repartir. Il en est ainsi, c’est pourquoi le lycée Molière est une fenêtre ouverte sur l’avenir », dit Mme Servissolle, proviseur du Lycée français Molière.