Remise des palmes académiques à Mme Elbaamrani

Remise des palmes académiques à Mme Elbaamrani

Mme Brigitte Elbaamrani, professeure en Maternelle, a reçu le vendredi 15 janvier des mains de l’ Inspecteur de l’Éducation Nationale de France, M. Laurent Pietri, les insignes de Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques. Cette distinction souligne la contribution, l’engagement et l’implication de cette enseignante depuis près de 20 ans au Lycée français Molière.

Mme Elbaamrani a commencé sa vie professionnelle comme assistante sociale en 1976. Après 15 ans d’activité dans ce domaine, elle collabore avec les enseignantes d’une petite école du Nord de la France dont elle est originaire. Elle le fait en qualité de mère dans le cadre de l’association des parents d’élèves. Elle est alors fascinée par la passion des enseignants pour la pédagogie et par leur dévouement. C’est ainsi qu’est née sa vocation pour l’enseignement. Peu après, elle déménage à Rabat, où elle travaille comme maîtresse dans un jardin d’enfants jusqu’en 1997 puis elle arrive en Espagne et entre au Lycée Français Molière de Villanueva de la Cañada. 

“Enthousiaste, débordante d’énergie, je vous connais depuis bientôt quatre ans” dit M. Dominique Javel, le proviseur- “mais je ne peux que me dire que cette mission d’éducatrice de jeunes enfants vous va comme un gant”.

M Javel a profité de cette occasion et de la présence de toute l’équipe enseignante et du personnel du Lycée, pour féliciter et rendre hommage au travail réalisé quotidiennement en maternelle. “On sait que beaucoup de choses se mettent en place dès la maternelle, combien cette tranche d’âge 3-6 ans est importante !. Et, à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du grand écrivain qui a donné le nom à notre Lycée (Jean Baptiste Poquelin dit Molière), je rappelle cette citation : “Le plus grand faible des hommes, c’est l’amour qu’ils ont de la vie”. De mon point de vue, le plus grande faible que vous ayez, c’est sans doute l’amour, la passion pour ce que vous faites, et c’est ce que viennent reconnaître ces palmes académiques partagées avec tous vos collègues ici présents”.

M. Pietri nous a parlé de son enthousiasme lorsqu’il a reçu l’appel de M.Javel lui demandant d’assister à cette cérémonie. “J’ai dit oui immédiatement, sans penser à un éventuel impératif de dernière minute qui pourrait surgir ; d’abord parce que j’ai une grande estime pour le Lycée français Molière, ensuite parce que c’est un plaisir qu’une personne aussi représentative du Lycée, de l’éducation nationale et de l’éducation à l’étranger comme Mme Elbaamrani puisse recevoir aujourd’hui une telle distinction”. 

“Et puis –a continué l’inspecteurlorsque l’on demande aux gens ce qu’ils pensent de vous, les mots qui reviennent sont : accueil, bienveillance, enthousiasme, compétence et, ces valeurs là, sont celles qui qualifient l’école maternelle française. Je pense que vous les portez bien, vous les faites vivre au quotidien, vous les transmettez à vos écoliers et j’espère que vous continuerez à les faire vivre longtemps pour le plaisir de vos élèves, celui de vos collègues et des parents qui vous confient leurs enfants”.

Applaudie chaleureusement par la communauté éducative présente à la remise de la médaille, Mme Elbaamrani, très émue, raconta sa surprise lorsque M.Javel l’appela pour lui apprendre qu’elle allait être décorée. Elle ne s’y attendait pas. “Je me suis sentie honorée, un peu débordée par cette responsabilité et très heureuse de cette reconnaissance dont nous avons tous, je crois, besoin. Cette distinction n’est pas seulement pour moi, elle est pour vous tous et pour le Lycée Molière. C’est quelque chose qui va me marquer pour longtemps”.

Mme Elbaamrani a remercié la direction, qui a demandé pour elle cette distinction, ses collègues et le personnel du Lycée. “Je vous demande parfois beaucoup d’énergie, je reçois votre sympathie, je participe avec vous à des choses formidables, parfois plus compliquées. Vous faites donc partie de ma famille et, pour tout cela, je vous remercie.” Elle a salué d’anciennes collègues qu’elle a admirées et qui ont marqué sa carrière. Elle est spécialement reconnaissante envers son équipe de Maternelle  “parce qu’il est vrai que tous les matins on commence une aventure ensemble et on va toutes dans le même sens”. Elle a remercié également ses élèves et leurs familles “pour la confiance dans notre travail qu’ ils nous témoignent jour après jour”.

“Quand je suis arrivée au Lycée Molière j’ai découvert une autre dimension. J’ai découvert le multilinguisme ! Voir les enfants s’exprimer en plusieurs langues m’a passionné. Cela me passionne toujours ! J’ai toujours l’impression d’arriver pour la première fois, d’ouvrir la porte de la classe comme si c’était le premier jour” dit-elle émue.

Finalement, Mme Elbaamrani a remercié également son mari et a évoqué ses enfants qui ont étudié au Lycée Molière et qui pour certains suivent ses pas en ayant choisi le métier d’enseignant.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *