Pourquoi les hommes gagnent-ils plus que les femmes ?

Pourquoi les hommes gagnent-ils plus que les femmes ?

Les femmes moins payées que les hommes, de l’histoire ancienne ? Une étude menée sur la population active française en 2010 montre que non.

Tous postes confondus, les femmes sont perdantes. Cette étude révèle en effet que, tous postes confondus, les hommes touchent environ 25% de plus que les femmes chaque mois : le salaire mensuel d’un homme est en moyenne de 2.263 euros tandis que celui d’une femme est de seulement 1.817 euros ; sur l’année, l’écart de salaire atteint 5 352 euros. Cette inégalité est liée à plusieurs facteurs.

L’accès aux postes à plein temps est plus réduit chez les femmes. Mathématiquement, cela diminue le salaire qu’elles perçoivent. Il y a cinq fois plus de femmes qui travaillent à temps partiel que d’hommes, et ces derniers font  également plus d’heures supplémentaires.

Le fait que 80% des postes à temps partiel soient occupés par des femmes s’explique notamment par la répartition inégale des tâches domestiques et de l’éducation des enfants entre les hommes et les femmes. Un certain nombre de femmes choisissent certains métiers privilégiant le temps partiel afin de s’occuper de leurs enfants le soir ou le mercredi.

L’accès des femmes aux postes élevés est moindre. Si certaines femmes renoncent à faire carrière pour des raisons familiales, d’autres sont confrontées au « plafond de verre » pour progresser professionnellement. Ce phénomène a pour conséquence une augmentation de la différence de salaires hommes femmes avec l’âge : par exemple, chez les cadres, la différence est de 5% avant 30 ans et de 12% à 50 ans. D’autre part, plus on progresse dans l’échelle des salaires, plus l’écart entre les femmes et les hommes est important, les femmes étant beaucoup moins nombreuses dans le haut de l’échelle.

À poste égal salaire égal ? Si cette notion se vérifie plus chez les employés et en début de carrière chez les cadres, les écarts de salaires sont en moyenne de 10% à poste égal. Autre facteur influant : 10% des femmes négocient leur salaire à l’embauche contre 50% des hommes.

Même si les différentes études montrent que les écarts de salaire entre hommes et femmes ont tendance à diminuer, ils persistent. Cela s’avère également être le cas dans le milieu des célébrités : une actrice gagne souvent moins qu’un acteur. D’autre part, dans le milieu du cinéma, les actrices perdent de leur valeur en prenant de l’âge alors que les hommes, eux, prennent du « caractère ».

Bref, il reste encore du chemin pour atteindre l’égalité entre les hommes et les femmes, et comme le disait Françoise Giroud : « la femme sera vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignera une femme incompétente ».

Valentine Calmont, élève du 4D du Lycée français Molière

Cet article a été écrit dans le cadre de la Semaine de la Presse et des Médias dans l’Ecole.