Motivation, effort et soutien, la recette du succès de nos élèves non francophones

Motivation, effort et soutien, la recette du succès de nos élèves non francophones

Sept enfants (quatre filles et trois garçons) non francophones sont entrés cette année dans notre lycée pour réaliser une véritable prouesse : atteindre en un temps record un bon niveau en français tout en poursuivant la quasi totalité des apprentissages avec leurs camarades du même âge. (CP, CM2, 4ème…).

Au départ, ils ne comprenaient rien ou presque au français et ne savaient dire que quelques mots. A l’arrivée, ils peuvent comprendre, s’exprimer relativement bien et même penser en français, assez naturellement. Il reste du travail mais grâce à leur volonté, leur talent, leur investissement, ils sont avec certitude sur la voie du succès. C’est un projet tripartite, un contrat, proposé par le lycée où chacun joue un rôle essentiel : les élèves de par leur implication, les familles et bien sûr les enseignants qui proposent un emploi du temps et des aménagements adaptés la première année (tutorat, évaluations spécifiques, cours de FLE, …)

« À la question « quel a été le pire moment de ces 9 mois », la réponse majoritaire des enfants fût : « Ne pas être avec mes amis de l’année dernière et ne rien comprendre en classe ». Et le meilleur ? « Me rendre compte un matin que je comprenais presque tout et que j’avais beaucoup d’amis », relate avec émotion Mme Marcos, professeur en charge des classes de soutien.

Bravo à ces élèves courageux et curieux qui, avec l’appui de leurs parents, ont prouvé que lorsque l’on veut on peut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *