Le potager à l’école apprend aux élèves le respect de la terre et des aliments

Le potager à l’école apprend aux élèves le respect de la terre et des aliments

Le respect pour la nature commence au foyer mais aussi à l’école. L’intérêt des enfants pour l’environnement et la manière dont ils apprennent à le traiter en feront des adultes responsables.

Un potager scolaire ne fournit pas aux enfants tous les aliments qu’ils consomment mais il peut influencer de manière positive leur goût et  leurs préférences au moment de manger. Sa mission éducative est de montrer comment l’on obtient des aliments plus sains et éveiller leur conscience sur les problèmes de nourriture non seulement des humains mais également de tous les êtres vivants qui trouvent leur nourriture dans le potager (lombrics, pollinisateurs, oiseaux…). En même temps, les enfants apprennent le respect pour la terre nourricière, le lien effort-récompense, l’autonomie et le travail en équipe.
L’horticulture organique est bonne pour la conservation des sols, protège l’environnement et favorise la nature au lieu de l’abîmer. Grâce à ses méthodes naturelles elle maintient la terre fertile en évitant les maladies et parasites et contrôle les insectes. Ses résultats sont sans doute plus lents que ceux de l’agriculture conventionnelle qui utilise des fertilisants et des pesticides artificiels mais, à long terme, elle est plus sûre, économique et viable.
Les potagers scolaires sont bénéfiques pour les élèves car ils représentent :
  • une source d’aliments qui améliore le régime des enfants et leur santé.
  • un lieu de diffusion de valeurs et où les écoliers profitent des moments passés.
  • une leçon constante sur l’environnement et un motif de fierté pour leur établissement.
  • un lieu d’apprentissage sur la nature, l’agriculture et la nutrition.
Les élèves de Maternelle du lycée français Molière ont un potager dans la cour de récréation (ils ont aussi un lapin mais c’est une autre histoire que nous vous raconterons une autre fois).
Le chaud soleil printanier, l’air pur que l’on respire au Lycée grâce à son environnement naturel, font de cet atelier un moment de plaisir pour les petits.
Cette année les maîtresses qui s’occupent du potager peuvent compter sur une collaboration spéciale, celle de Madame Patricia Izquierdo Serrano, maman de Martin 4 ans. Récemment arrivée en Espagne, elle est licenciée en Sciences Environnementales et, avec le temps, elle s’est spécialisée comme éducatrice environnementale.
Patricia a beaucoup d’expérience en potager écologique et a accepté avec plaisir de collaborer avec Nanou, maîtresse de Martin en PMS, pour organiser le mercredi matin un atelier pour apprendre aux enfants à préparer la terre et planter.
“J’ai toujours aimé travailler avec les enfants pour les sensibiliser à l’environnement parce que je considère que la prise de conscience et le respect de la nature sont fondamentaux pour le développement de nos enfants”, dit Patricia.
Pendant ces 3 dernières années elle a travaillé dans des potagers éducatifs et communautaires, appliquant ses connaissances en éducation environnementale et en potagers écologiques. L’an dernier elle fit un master en agriculture écologique à l’Université de Barcelone pour compléter ses études sur cette forme d’agriculture qui, selon elle, “est nécessaire aujourd’hui pour produire des aliments d’une manière viable et plus sûre pour notre santé et pour l’environnement en promouvant les produits locaux et écologiques”.
Nous vous invitons à visiter sa page web PonUnHuertoEnTuVida où vous pourrez apprendre un peu plus sur les potagers écologiques pour particuliers, les centres éducatifs et les centres professionnels. Vous y découvrirez des choses très intéressantes comme la production de cerises écologiques dans la vallée de Jerte (Cáceres) qui vient de commencer.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *