Le Lycée français Molière participe au 1er Tournoi de Rugby à 7 organisé par le Lycée Victor Hugo de Florence

Le Lycée français Molière participe au 1er Tournoi de Rugby à 7 organisé par le Lycée Victor Hugo de Florence

Le jeudi 2 juin, notre avion devait décoller à 14h25 de Barajas mais nous avons eu une heure et demie de retard à cause d’une grève en France. Cela n’a pas entamé la détermination de nos 6 joueurs : Mada, Paula et Adrián de 5ème C, Jorge et Gabi de 4ème R, Geoffroy de 4ème D et nous étions accompagnés du père d’Adrián.

Le vol de deux heures pour Florence est passé vite et la cité du Duomo nous a accueilli sous la pluie. Claudia Giovanozzi, la professeure d’ EPS du Lycée Victor Hugo et M. Pinto, le directeur, nous ont reçu à notre Hôtel au « 7 Santi », un ancien couvent transformé et situé près du stade.

Nous avons fait un bon dîner et nous sommes allés vite au lit.

Vendredi, à 8h30, nous étions déjà debout et prêts à prendre un bon petit déjeuner avant le match. Nous avons fait quelques ballons près de l’église en attendant que Claudia nous amène à pied au stade situé en face de celui de la Fiorentina de football.

Le tournoi de rugby se jouait sur deux terrains, un plus vieux et boueux (à cause de la pluie) et un autre avec un gazon naturel parfait et de bons gradins (un stade bien meilleur même que celui de l’Université Complutense de Madrid).

Sur ce terrain, s’est joué un match du Tournoi des 6 nations (concrètement une rencontre Italie-Irlande récente dont on voyait encore la publicité). Il y avait également des tentes et bars pour le « troisième temps ».

Dans le tournoi de rugby à 7, quatre équipes étaient en lice : deux du Lycée Victor Hugo (certains avec un maillot bleu foncé et d’autres avec un maillot rouge) et une autre équipe de la ville de Florence n’appartenant pas au Lycée organisateur.

Les équipes étaient mixtes et les filles nous ont fait une démonstration de courage et de passion. Bravo!

À notre équipe, ils ont prêté 3 garçons italiens très sympathiques : Filippo, Francesco et Lorenzo.

Nous avons joué trois matchs vendredi matin :

1. Contre le Lycée Victor Hugo bleu (égalité à 4 essais)
2. Contre le Lycée Victor Hugo rouge (nette victoire pour nous 6 à 3). À noter le gros match de Francesco et trois essais suivis de Jorge.
3. Défaite contre l’équipe de Florence (3 a 4). Un spectaculaire essai de Geoffroy y compris avec une propre passe et lésion (rien de grave) de Jorge.

Dans l’après midi du vendredi nous avons visité le Lycée Victor Hugo, un palais impressionnant en plein cœur de Florence avec des fresques sur les murs et des statues de la Renaissance. Nous avons dîné là-bas, en compagnie des élèves qui, en plus de jouer avec nous, comme Arnaud ou le sympathique Gabriel, ont été nos cicérones. Étaient présents également, comme toujours, Claudia (professeure d’EPS et « coupable » de cette aventure) et Olivier, le directeur financier. Un réfectoire à l’intérieur d’un « musée » au centre ville de Florence pour nous seulement, quelle merveille.

Le samedi matin, après un petit déjeuner très copieux, nous avons visité la ville : Dôme, Baptistère, Palais Pitti avec de multiples références à Dante et son “Enfer ».

Nous sommes revenus à l’hôtel pour manger, nous reposer et préparer notre tactique pour les matchs de classification de l’après midi : nous avions Jorge, notre joueur rapide qui, la veille, avait marqué plusieurs essais. Nous comptions aussi sur Geoffroy et Gabi les cerveaux de l’équipe, Mada et Paula capables de tout donner et Adri avec son inséparable casque pour pousser. Une mention spéciale pour nos amis italiens qui ont revêtu le maillot de Molière : Filippo « Pippo », Lorenzo et le super crack Francesco, trois trésors florentins.

A 15.00 h, nous sommes arrivés au stade Mario Lodigiani et nous avons vérifié avec les arbitres les classifications du jour d’avant. Nous étions les 3èmes sur 4, après le Lycée Victor Hugo bleu et l’équipe de Florence. La 4ème place était occupée par le lycée Victor Hugo rouge. L’idée était de jouer un premier match… Les gagnants joueraient la finale et les perdants lutteraient pour le 3ème et le 4ème rang.

D’abord, les deux équipes du Lycée Victor Hugo s’affrontèrent et les bleus ont gagné. Nous, nous devions jouer contre Florence. Ils étaient plus grands que nous et ils avaient « Arnaud le blond ». En ce qui concerne l’équipe du Lycée Victor Hugo rouge, le sympathique Gabriel s’est de nouveau blessé (notre guide au lycée et pendant la visite de la ville).

Nous avons gagné Florence 6-3. La vitesse de Jorge fut spectaculaire et il marqua plusieurs essais (bien qu’il avait mal à la cheville après un coup de pied reçu la veille). Nous étions très heureux !

Pendant la finale nous avons failli gagner mais Gabi s’est blessé au 1er match. Ils l’ont plaqué à deux et il s’est fait mal au cou. Nous nous sommes appuyés sur la vitesse de Jorge y Francesco et la tension était palpable dans le stade. Je n’avais jamais senti autant de volonté chez des joueurs en début de partie.

Les bleus nous ont gagné 5-4 et si le match avait duré plus longtemps nous aurions pu remonter le score.
Peu importe, ils ont lutté et ont profité jusqu’à la dernière seconde.

“Un rugbysta è leale, coraggioso e ricco di personalità, oltre che altruista, perché una squadra di rugby è formata da un gruppo saldo e omogeneo di amici e compagni, perché si gioca, si vince o si perde tutti insieme… perché tutti i rugbysti di una squadra sono come fratelli, perché il ricordo di una partita di un coro sfrontato e di risate sarà sempre ricordato con immenso piacere. Gioco anch’io, ci sono anch’io, faccio rugby, ho veri amici, fidati, quelli che il rugby mi ha dato. Ecco, il rugby è tutto questo, e anche di più, qualcosa che nemmeno io so spiegare, qualcosa di bellissima”

(Francesco Borelli)

Merci à Claudia Giovanozzi pour avoir organisé le tournoi, à Moshé Blumenfeld (papa de Adri) pour nous avoir accompagnés et à M. Javel (proviseur du Lycée Français Molière) pour avoir appuyer ce projet depuis le début.

.

Antonio Albarrán (professeur d’espagnol)

 

 

IMG_5101

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *