Le Lycée Molière accueille de nouveaux membres du personnel

Le Lycée Molière accueille de nouveaux membres du personnel

.

La Direction souhaite la bienvenue, cette année, à 7 nouveaux professeurs et à un nouveau directeur administratif et financier. Monsieur YORDAN, qui exerçait auparavant dans l’académie d’Aix-Marseille, en tant qu’agent comptable, possède une expérience professionnelle riche à l’étranger avec des séjours en Espagne et en Angleterre dans le secteur privé. Il est “très heureux de rejoindre le réseau MLF ainsi que l’équipe administrative et de maintenance du Lycée Molière”.

Au total, 86 personnes travaillent au Lycée français Molière, dont 56 enseignants pour un effectif de 770 élèves répartis en 30 classes.  Les nouveaux arrivés nous racontent eux-mêmes qui ils sont… 

.

Antonio ALBARRAN est professeur d’espagnol

“Ma femme et moi sommes espagnols et nous avons passé nos 17 dernières années en dehors du pays. Nous avons vécu en Asie, Afrique et Amérique. C’est ma dixième année dans le système français et j’ai été professeur aux lycées de Pékin, Bangkok, Addis Abeba et Saigon. À Pékin j’ai été en relation étroite avec l’Institut Cervantes où je présentais les cycles du cinéma. Nous avons passé les deux dernières années au Vietnam, un merveilleux pays avec une chaleur insupportable toute l’année. J’ai deux enfants au Lycée Molière : Marcelo en Ce2 et Quintin en PS. Je suis passionné par le cinéma espagnol et la littérature latinoaméricaine. Ma vie sportive c’est le rugby et j’espère contribuer à créer au Lycée Molière un club comme tout lycée français le mérite.

Après tant d’années passées à l’étranger, je suis heureux de revenir au pays et de profiter des grands parents, de la bonne gastronomie et du ciel bleu. J’ai remarqué en  particulier la bonne ambiance régnant au Lycée et j’ai rencontré des élèves beaucoup plus  actifs et motivés qu’en Asie. Nous avons décidé de vivre à Villanueva de la Cañada pour faire de la  bicyclette et profiter du calme car, après avoir vécu ces derniers années dans des grandes villes, nous avons besoin de paix et de tranquillité. Vivre dans cette petite ville et travailler à Molière me paraît être un véritable privilège”. 

.

Aurore Martel devient professeure de CE1B

Je suis originaire de Bretagne. J’ai étudié la philologie hispanique, j’aime beaucoup l’Espagne, sa culture et sa langue. J’ai suivi des cours à l’université de Grenade pendant un an. J’ai travaillé 3 ans à Madrid et une année à Londres dans des écoles françaises et dans le Val-de-Marne en France. J’enseignais en région parisienne avant cette rentrée.

.

Cherifa AÏSSAOUI va remplacer Mme Favre, pendant son congé de maternité, comme professeure de français et de latin des 5e C et 5e P, et des 4e D et R en latin.

“Titulaire d’une Maîtrise de Lettres Modernes et d’un Master 2 ESE (Enfance, Scolarisation dans le 1er Degré et Education, option « Littérature de Jeunesse »), j’ai enseigné pendant six ans en Guyane française, d’abord dans le second degré (principalement au collège), puis en maternelle pendant trois ans. J’ai d’abord travaillé en site isolé sur le fleuve Maroni (à la frontière du Surinam), puis dans des zones  du réseau Eclair, dans lesquelles les élèves ne sont pas francophones et où le français est la langue de scolarisation. Mais pourquoi ai-je donc troqué mes manuels de littérature, de grammaire et d’orthographe pour des albums de jeunesse ? Pour satisfaire, à l’instar de l’enfant d’éléphant de Rudyard Kipling,  mon insatiable curiosité. En effet, pour répondre à certaines de mes interrogations sur les processus d’apprentissage scolaires et sur l’apparition des difficultés, j’ai souhaité exercer auprès des plus petits, et ainsi observer  dès le début la construction du savoir, du savoir-être et du savoir-vivre que les élèves développent à l’école. Et je n’ai pas été déçue… Assister à l’éveil intellectuel et  personnel de mes élèves guyanais a été une expérience aussi sportive qu’enrichissante, professionnellement et humainement ! Cependant, après avoir passé huit heureuses années en Guyane, j’ai souhaité donner un nouvel élan à ma carrière en enseignant dans un pays étranger, et les vents m’ont poussée jusqu’à la terre de Cervantès pour enseigner de nouveau la langue de Molière, dans le bien-nommé lycée de Villanueva de la Cañada. Je suis très heureuse et curieuse de découvrir l’Espagne, et ravie de revenir à mes premières amours, aux textes littéraires. Aussi, j’espère parvenir à partager ce goût des textes et des mots avec mes élèves, et à les sensibiliser à la beauté de la langue française et à la richesse de la culture antique”.

.

Gerardo Acuña Ribera remplace Mme Aloïse Baehler, professeur d’éducation musicale, pendant son congé de maternité.

“Je suis mexicain. Je suis concertiste de guitare classique et j’ai fait des études en musicologie au Real Conservatorio Superior de Música de Madrid. Actuellement, je suis professeur d’Historia de la Musica  et de Repertorio Musical a través de los siglos au Conservatoire Professionnel de Musique “Rodolfo Halffter” à Móstoles, Madrid. Un genre musical ou un artiste préféré ? C’est difficile de choisir… peut-être du jazz, de la musique classique. The Beatles, Chick Korea, Billie Holiday, Ella Fitzgerald, Paco de Lucía, Joe Pass, Bola de Nieve, Bobby Mcferrin, Rubén Blades, Daniel Barenboim, Maurizio Pollini, Leonard Bernstein, Cecilia Bartoli, Luciano Pavarotti, David Rusell, Hopkinson Smith…”

.

Lucile Rzadkiewa devient professeure de Mathématiques des classes de Seconde, 1ère et Terminale Es.

“Je suis très contente de ces premières semaines de rentrée. Auparavant j’enseignais en France, dans la région Lorraine puis dans la région Parisienne. Je suis très contente d´enseigner au lycée Molière, les conditions de travail y sont très bonnes et je découvre une excellente équipe pédagogique”.

.

María Pérez Misutany (“Mayumi”) est professeur d’anglais et va remplacer Mme Julie Grinvalds en CE2, CM1 y CM2, pendant son congé de maternité.

“Je suis espagnole par mon père (de Murcia) et japonaise par ma mère (de Sapporo). Jusqu’à 18 ans, je passais les étés au Japon chez ma grand-mère maternelle et je profitais de ce séjour pour aller au collège avec d’autres enfants japonais, car là-bas les vacances d’été ne durent que 3 semaines. Je me suis donc toujours sentie japonaise et espagnole. Depuis mes 3 ans je suivais ma scolarité dans un collège bilingue en Espagne et j’ai fait l’équivalent de notre baccalauréat en Irlande. J’ai fait des études de Traduction et d’interprétation, je suis traductrice assermentée pour la langue anglaise et j’ai vécu ces trois dernières années aux Etats-Unis, dans le Maryland. Je suis partie là-bas après avoir obtenu une bourse Fulibright pour faire un master en communication interculturelle et TESOL (enseignement de l’anglais comme seconde langue). En même temps, je travaillais comme professeur d’espagnol, japonais et anglais à l’université du Maryland. Je considère donc être une personne ayant vécu dans 4 pays : Espagne, Japon, Irlande et Etats-Unis. J’ai toujours aimé voyager et connaître des gens d’autres pays. J’aime les villes ayant un cachet historique, me promener dans les rues, visiter les musées, théâtres et édifices emblématiques. J’aime goûter tous types de cuisine, encore plus si elles sont exotiques et j’apprécie par-dessus tout l’indienne, la coréenne, la grecque …et bien sur la japonaise”.

.

Pascale Devleschoudere est le nouvel enseignant de CE1A

“J’arrive de République Dominicaine, où nous avons vécu 12 ans dans un village appelé Las Terrenas. Nous avons tenu un hôtel, puis fait de l’immobilier et j’ai repris le chemin de l’école il y a 3 ans. Avant cela j’étais en région parisienne, où j’ai exercé 7 ans mon métier d’enseignante, dans tous les niveaux, puisque j’ai aussi fait des remplacements. Ces dernières années j’ai surtout fait du cycle 1 et 2, qui sont mes classes préférées. J’ai 3 enfants au lycée, un garçon en CM1 et deux filles, l’une en 5ème et l’autre en 2nde.”

.

Ségolène Castille est la nouvelle maîtresse de la classe double niveau de CE2-CM1.

“Je suis française, j’ai vécu toute ma jeunesse entre Versailles et Paris. Maintenant mon port d’attache est Toulon, près de Marseille, où vivent mes parents. J’arrive du lycée français de Bilbao, j’ai travaillé aussi à Pozuelo à Saint Louis des Français et à Saragosse au lycée français Molière. J’ai aussi eu la chance de pouvoir travailler avec l’association ‘l’Ecole à l’Hôpital’ à l’hôpital Necker à Paris et à l’hôpital Saint Jean à Bruxelles. Ma famille, et moi-même, revenons à Madrid avec joie et dans l’espoir de rester quelques années sans déménagement… Ma fille Célia est en 3ème où elle a été extrêmement bien accueillie et mon fils Diego est lui aussi très content en 5ème. J’ai cette année la classe double niveau de CE2-CM1, je suis très heureuse car l’année dernière je faisais déjà l’expérience de ce travail en classe multi-niveaux. Ce début d’année se passe pour le mieux grâce à l’accueil, au partage de ressources et à la disponibilité de tous mes nouveaux collègues.”

.

Albane Rocher, que beaucoup d’entre vous connaissent déjà puisqu’elle fait des remplacements depuis 8 ans au lycée, travaille cette année avec les élèves de CPB, le jeudi, et également avec les deux classes de CE1 le mercredi et vendredi.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *