Les élèves du secondaire recueillent des fonds pour aider une école en Zambie

Les élèves du secondaire recueillent des fonds pour aider une école en Zambie

Le Conseil de Vie Lycéenne du Lycée Français Molière, formé par des élèves, des parents, des professeurs et du Proviseur, gère depuis 2015, un projet solidaire destiné à  recueillir des fonds pour aider une école communautaire en Zambie.

À travers l’ONG  “Más por Ellos”, nous avons parrainé l’école  de Kasiya Community School de Zambie. Cette école a été fondée en 2013 pour que les enfants de la région n’aient pas besoin de faire 15 km à pieds pour aller en classe. Elle compte actuellement 90 élèves répartis en 3 classes. Tous les élèves reçoivent leurs cours dans une même classe avec un seul professeur. Ce professeur travaille de manière volontaire et bénévole car la communauté n’a pas assez d’argent pour le payer.

L’objectif est de les aider à améliorer l’infrastructure de l’école,  à obtenir plus de matériel scolaire,  à payer un salaire au professeur et à engager un autre enseignant.

Une des choses qui nous a le plus attiré dans ce projet est que l’ONG nous donnait la possibilité de donner notre opinion sur les investissements faits avec l’argent récolté et la meilleure manière d’employer cet argent (de notre point de vue d’utilisateurs). Un autre aspect intéressant est qu’une fois commencée la réalisation du projet, nous avions l’assurance d’avoir des informations sur son déroulement et même des photos. Nous pensons que, de cette façon, nous serons plus présents et vraiment concernés.

Actuellement, les besoins de cette école sont plus grands que ceux que nous avons exposés et, bien qu’un autre établissement que le Lycée Molière la parraine, il y a encore beaucoup à faire.  

Pour récolter des fonds nous devons prévoir au moins trois activités par an. La première de cette année scolaire fut de monter un stand au marché de noël avec des ateliers de bricolage pour les petits. Nous avons récolté 135€, ce qui ne paraît pas beaucoup mais permet quand même de réparer le toit de l’école et acheter du matériel scolaire. La deuxième activité fut la vente de gâteaux et biscuits pendant le carnaval au Lycée. Il nous reste à organiser la troisième activité qui pourrait être un spectacle monté par des élèves volontaires et offert aux parents et au public en général. Nous allons attendre la fin de la période d’examens pour le décider. 

Ce n’est pas si facile de mener cette action solidaire car, parallèlement, nous suivons nos cours en Seconde, Première et Terminale et nous avons beaucoup de travail. Cependant, nous avons très envie d’initier de nouveaux projets.

Nous savons que c’est un projet ambitieux, difficile et qui demande du temps. C’est un travail à long terme et qui sera pris en charge ensuite par les autres générations avec l’arrivée des prochains délégués au CVL.

Nous espérons  récolter  les fonds nécessaires pour cette école en deux ou trois ans. Nous souhaitons que les projets de ce type ne soient pas sporadiques et que d’autres élèves prennent la relève en se fixant un autre objectif dans le domaine de la solidarité  comme nous l’avons fait nous.

Cet article est destiné à vous informer sur notre projet et vous inviter à appuyer, selon vos possibilités,  les initiatives que nous prendrons. Déjà faire connaître notre travail est pour nous un grand pas. 

.

Guiomar Pescador 

(élève du Lycée français Molière)

.

“Avec la solidarité tu aides les autres et tu t’aides toi même. Le développement personnel ce n’est pas seulement réussir tes objectifs ou t’améliorer, c’est aussi faire que les autres aillent mieux” – Anónimo

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *