La pratique du Karaté transmet des valeurs utiles dans la vie

La pratique du Karaté transmet des valeurs utiles dans la vie

.

Dans les installations sportives du Lycée Français Molière, fonctionne depuis une vingtaine d’années, l’école de karaté Seidokai, sous la direction de Benjamin Reyes et de son équipe de professeurs. Benjamín Reyes est reconnu au Japon comme Shidoin, bien qu’il fut disciple à ses débuts du maître espagnol des arts martiaux Antonio Olvida (Olvida, aujourd’hui, est élève direct de So-Shihán Tetsuo Narikawa et un des directeurs internationaux de Seidokai au Japon). Dans cette école s’entraînent des élèves du Lycée français Molière en classes extra scolaires (mardi et jeudi de 16h à 18:30h) mais également un nombre réduit d’élèves externes, ainsi que des parents d’élèves et d’anciens élèves (principalement le samedi matin).

Chaque année, près de 200 personnes (parents et élèves du Lycée et d’autres collèges, de Madrid comme d’autres villes) vont camper à Navarralamella pour partager, pendant 3 jours, d’intenses journées consacrées aux arts martiaux avec des maîtres venant de tout le pays. Cet événement, unique en Espagne, n’a aucun but lucratif. Il s’agit ici de pratiquer ces disciplines en plein air et de partager des connaissances et des expériences. Cette rencontre est considérée comme l’une des plus prestigieuses du ranquing national des arts martiaux.

Le Karaté est un art martial d’origine japonaise qui, au départ, était consacré à l’autodéfense et qui, aujourd’hui, vise au développement intégral de la personne. Ses avantages pour le physique sont nombreux (développement psychomoteur, renforcement musculaire, plus grande puissance cardiovasculaire, coordination et agilité). Ce sport influence de manière positive l’évolution personnelle de ceux qui le pratiquent en leur inculquant des valeurs collectives essentielles comme la volonté, la patience, la discipline, la constance dans l’effort pour surmonter les épreuves, le respect des règles et de l’autre.

.

École de champions

Le centre de karaté Seidokai organise chaque année, au Lycée, une compétition réservée exclusivement à ses élèves. Certains participent aussi aux compétitions organisées entre clubs pour acquérir l’expérience leur permettant de se présenter par la suite aux compétitions officielles : régionales, nationales, européennes et enfin mondiales.

En 2014, deux élèves de l’école Seidokai ont gané le Championnat du Monde Open des Arts Martiaux : Antonio Valverde obtenant la médaille d’or et Sofía Quintanero La Hoz, ex élève du Lycée Français Molière (Terminale ES 2015) vice championne avec la médaille d’argent, les deux en compétition dans la catégorie Katas (ceintures noires).

Sofía a commencé le karaté à 5 ans, peu de temps après que le lycée eut cédé ses installations au centre. En deux ans elle a fait beaucoup de progrès et  a quitté la classe des petits pour celle des grands. Elle pratiqua alors ce sport avec passion.

Elle participa, à 11 ans, à sa première compétition officielle : le Championnat du Monde au Japon en 2008. “Je n’avais pas le niveau requis mais j’ai donné le meilleur de moi-même et j’ai fini 3ème” se souvient-elle. “Le Japon m’a beaucoup impressionné, c’était le premier voyage sans mes parents… Ce fut une grande aventure”.

Elle s’est présentée, cette année, au championnat d’Espagne Open de Tolède. Elle était la seule dans la catégorie des karatékas de 18 ans  mais et a été classée première en catégorie absolue.

En temps normal, Sofía pratique 2 à 3 heures par semaine mais, la veille des compétitions, son entraînement lui prend plus de temps. Elle assure que le karaté l’a beaucoup aidée pour ses études car la pratique des arts martiaux développe la capacité de concentration “nous explique Sofía. “Ce que je valorise le plus est la philosophie sous-jacente : le respect, le calme, la précision… Tout ceci s’applique au mouvement mais aussi à tout le reste : la rédaction dans un examen ou la conversation avec quelqu’un. Ce respect peut se manifester dans ton attitude envers un professeur ou envers une matière qui ne t’intéresse pas particulièrement mais dont tu comprends qu’il faut la dominer. Je suis très heureuse de cette sagesse acquise. J’ai eu la chance d’avoir un maître comme Benjamin, une personne agréable qui conseille avec patience tout en sachant faire preuve de fermeté. Il œuvre pour ton développement personnel”.

.

Alberto, Sofía y su maestro Benjamín Reyes

Alberto, Sofía y su maestro Benjamín Reyes

Exhibición de Karate en el 40º Aniversario del Liceo francés Molière

Exhibición de Karate en el 40º Aniversario del Liceo francés Molière

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *