Identité digitale et RRSS : information pour la prévention

Identité digitale et RRSS : information pour la prévention

Les réseaux sociaux ont fait leur apparition et sont appelés à durer. Il y a un peu plus de réticence parmi les personnes âgées mais chez les jeunes l’usage est massif et à partir d’un âge de plus en plus précoce. Plus de 70% des mineurs internautes en Espagne sont des utilisateurs habituels des réseaux sociaux, un outil qu’ils utilisent pour consolider leurs relations sociales réelles (selon l’étude “Mineurs et réseaux sociaux” faite par les professeurs de l’Université de Navarra).

Les jeunes dominent seulement un certain usage des Nouvelles Techniques d’information et de communication (NTIC) et quelques outils concrets mais il leur manque une vision large et intégrale. Ils ne sont pas toujours conscients également de l’importance de leurs actes sur la RED et de la gestion correcte de leur identité digitale. Il est fondamental de connaître les risques, de protéger sa vie privée et d’apprendre les normes en usage sur les RRSS.

Un des problèmes en relation avec l’identité digitale est que nos données personnelles se retrouvent sur internet et sont compilées par les différents services dont nous sommes les usagers. Le simple fait d’utiliser un navigateur procure des informations personnelles qui sont utilisées par les entreprises pour connaître nos goûts et nos centres d’intérêt. Cela leur permet de dresser un profil des consommateurs potentiels de leurs produits.

La rapide implantation des NTIC, dans toutes les sphères de la société, n’a pas permis aux familles et aux éducateurs de prendre le temps d’apprendre aux jeunes un usage responsable et critique. La fréquence d’actualisation et le rythme vertigineux d’évolution des NTIC peuvent occasionner chez les adultes du stress, de la frustration et de la peur. Avec une bonne information, tout peut se régler.

La première chose à savoir est ce que représente l’identité digitale

A chaque fois que nous allons sur internet nous laissons une trace de ce que nous faisons. Cette trace va constituer notre identité digitale sur la RED.

Avantages et risques de l’usage des RRSS

Pour exercer un usage responsable et critique des réseaux sociaux, il faut connaître les avantages et l’utilité de cet usage mais aussi ses risques et dangers.

Les avantages  de l’usage des RRSS sont nombreux :
  • Il permet de nouer des relations affectives nouvelles dans la recherche d’un conjoint, d’un ami ou simplement 
  • dans le désir d’échanger des idées d’intérêt commun sans but lucratif.
  • Il permet de partager des moments importants avec des proches
  • Il permet d’estomper les frontières et d’entrer en relation avec des personnes sans tenir compte de la distance.
  • Il est utile pour établir des connexions dans le monde professionnel
  • Il nous sert à obtenir des informations actualisées sur des thèmes d’intérêt, à nous rendre à certaines manifestations, à participer à des conférences…etc
  • Il peut engendrer des mouvements massifs de solidarité en cas de crise, catastrophe…
  • Les distances sont gommées et nous pouvons rester en contact avec la famille et les amis même s’ils vivent dans d’autres pays, retrouver des amis d’enfance, échanger des photos, envoyer et recevoir des messages écrits ou oraux, des vidéos… à n’importe quelle heure, toute l’année et en temps réel.
Cependant l’usage des RRSS peut être très dangereux s’il n’est pas fait correctement. Voici les risques encourus :
Usurpation d’identité

C’est le risque le plus fréquent sur internet surtout entre adolescents. Les deux formes principales d’usurpation  sont les suivantes : 

  • S’introduire dans le compte d’une autre personne pour recueillir des informations personnelles et voler par exemple des photos (cela peut conduire à l’extorsion que nous expliquerons ensuite), discréditer la personne (cas de cyberbullying), menacer, voler des informations, effacer des données… Tout ceci est fréquent entre adolescents.
  • Créer un compte en se faisant passer pour une autre personne, cela arrive fréquemment pour supplanter des célébrités.
Comment faut-il procéder en cas d’usurpation d’identité ?
  • En cas d’intrusion dans votre compte, il faut immédiatement changer de mot de passe et essayer, dans la mesure du possible, d’effacer tout ce qui a été fait en votre nom. Il faut ensuite dénoncer l’agresseur sur la RED et à la police
  • Il est préférable de prendre des précautions pour éviter ces agressions plutôt que d’essayer de réparer ensuite. Les mesures basiques à apprendre et à montrer aux élèves pour éviter les intrusions sont les suivantes :
  • Ne jamais communiquer son mot de passe à une autre personne et éviter d’être observé lorsqu’on l’introduit.
  • Utiliser des mots de passe sûrs
  • Gérer correctement les sessions (surtout sur les ordinateurs publics), ne pas stocker les mots de passes, fermer les sessions…

Le cyberbullying 

Attention le mot cyberbullying n’est pas toujours écrit de la même façon dans tes textes

Le cyberbullying est l’usage des moyens télématiques (internet, téléphonie mobile et jeux vidéos en ligne principalement) pour exercer un harcèlement psychologique sur des semblables. Il faut des mineurs aux deux extrémités de l’attaque pour que ce soit du cyberbullying : s’il y a un adulte il s’agit d’un autre type de harcèlement internet. Ce n’est pas non plus le cas lorsque des adultes cajolent des mineurs pour les amener à une rencontre à l’extérieur de la RED et exploiter des photos à caractère sexuel. Il arrive qu’un mineur commence une campagne de cyberbullying qui, ensuite, peut impliquer des adultes ayant des visées sexuelles.

Il y a cyberbullying lorsqu’un mineur tourmente, menace, harcèle, humilie ou dérange un autre à travers internet, la téléphonie mobile, les consoles de jeux ou autres technologies télématiques.

Quelles sont les ressemblances entre le cyberbullying et l’intimidation ou harcèlement scolaire ?

Les ressemblances ne sont pas aussi fortes qu’il parait.

Dans les deux cas il s’agit d’abus entre semblables mais pour le reste, dans la plupart des cas, c’est différent. Le cyberbullying concerne d’autres causes, se manifeste de manières  diverses et aussi bien les stratégies pour entrer en contact que les conséquences sont différentes. Il est possible que le bullying  soit suivi de cyberbullying. Il est également possible que le cyberbullying puisse évoluer vers une situation de bullying mais c’est peu probable.

Pourquoi le cyberbullying est-il spécialement grave ?

L’anonymat, la non perception immédiate du dommage causé et l’adoption de rôles imaginaires sur la RED en font un grave problème.

Le grooming 

Le grooming de mineur sur internet est un phénomène  qui se traduit par des approches enjôleuses et affectueuses faites sur internet par des adultes pour obtenir la confiance d’un mineur en simulant l’empathie, la tendresse… à des fins de satisfaction sexuelle (au minimum et presque toujours on cherche à obtenir des photos du mineur dénudé ou réalisant des actes sexuels). Ce phénomène est donc très lié à la pédérastie et à la pornographie infantile sur le net. D’ailleurs, c’est souvent le prélude à un abus sexuel.

Comment le prévenir ?
  • Ne  fournir ni informations ni photos compromettantes (élément crucial) à personne et éviter qu’elles se retrouvent dans des endroits accessibles à des tiers. Il faut penser que quelque chose qui semble avoir peu d’importance à un certain moment et dans un certain contexte, peut en avoir dans d’autres circonstances.
  • Éviter le vol de cet élément crucial en utilisant un équipement informatique sûr et en protégeant la confidentialité des mots de passe.
  • Garder une attitude proactive en ce qui concerne la vie privée ce qui implique d’avoir toujours à l’esprit cette exigence et faire attention à la manière dont les autres peuvent manipuler vos photos et informations.

Le sexting

Le sexting (contraction de sexe et texting) est un nouvel anglicisme qui fait référence à l’envoi de contenus érotiques ou pornographiques par internet ou téléphone mobile. Cela désigna au début l’envoi de SMS à caractère sexuel par téléphone mais l’extension des capacités dans le multimédia des dispositifs mobiles a provoqué l’augmentation des envois de photos et vidéos. Le mot sexting continue à être employé bien qu’il désignait au début des messages textes. C’est une habitude courante entre les jeunes et cela concerne de plus en plus les adolescents.

Autres dangers d’Internet tant pour les mineurs que pour les adultes :

Le malware social

En utilisant des techniques d’ingénierie sociale, des cyber délinquants trompent un utilisateur imprudent pour qu’il ouvre un fichier infecté ou un lien vers un site web infecté.

Le phishing

Le phishing, ou imitation d’identité, désigne un modèle d’abus informatique, via des méthodes d’ingénierie sociale, qui se caractérise par la volonté d’acquérir de manière frauduleuse des informations confidentielles (comme des mots de passe, des données concernant les cartes de crédit, données bancaires en général…). Le cyber criminel, appelé phisher, se fait passer pour une personne ou une entreprise de confiance dans une communication électronique apparemment officielle (en général un courrier électronique, un système de messagerie instantanée ou même une communication téléphonique).

Étant donné le nombre croissant de dénonciations d’incidents dus au phishing, il faut des méthodes supplémentaires de protection. Il y a eu des tentatives avec des lois punissant la pratique et des campagnes pour prévenir les usagers avec l’application de mesures techniques aux programmes.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *