Dr Javier Ventura-Traveset (ESA) : “Il est fondamental pour l’Europe d’avoir des scientifiques et des ingénieurs”

Dr Javier Ventura-Traveset (ESA) : “Il est fondamental pour l’Europe d’avoir des scientifiques et des ingénieurs”

Dans le cadre du partenariat entre le Lycée français Molière et l’Agence Spatiale Européenne, son porte-parole et conseilleur de la Direction, le Dr Javier Ventura-Traveset, a fait une conférence sur l’actualité et le futur de l’agence aux élèves de Seconde, Option Méthodes et Pratiques Scientifiques (MPS).

Ce collaboration permet à nos élèves de découvrir le monde aérospatial et de mener des expériences destinées à constater que les théories apprises en classe ont des applications pratiques, comme nous l’a expliqué récemment le manager de la station Cebreros, M.Lionel Hernández, à l’occasion de la visite effectuée par les MPS, comme chaque année, pour présenter leurs travaux aux ingénieurs. 

Indépendamment du fait que nombre d’ingénieurs et techniciens sont des parents d’élèves ou ex élèves de notre établissement, cette collaboration, généreuse et productive, est pour l’Agence un pari sur l’avenir. Elle espère susciter des vocations dans le domaine scientifique et technologique, en particulier dans la branche aérospatiale.

« Il est fondamental pour l’Europe d’avoir des scientifiques et ingénieurs, notre succès dépend énormément de notre niveau de connaissance » explique le Dr Ventura-Traveset. « L’Europe restera une puissance tant qu’elle maintiendra un niveau de connaissance scientifique et technique d’un très haut niveau ».

Le nombre d’étudiants qui choisissent des carrières scientifiques (Sciences, Ingénierie, Technologie et Mathématiques) a beaucoup baissé ces dernières années. « Ce manque de vocations est un grand problème. A l’Agence, nous savons que le thème de l’espace attire beaucoup les jeunes et c’est donc un très bon moyen de leur faire comprendre l’intérêt de la Science et de la Technologie et de leur motiver à poursuivre des carrières scientifiques ».

L’orientation en Seconde est très importante pour détecter les capacités et les vocations. Ces élèves devront, l’an prochain choisir entre la filière « scientifique » ou la filière « sciences sociales ». L’option MPS dispense un enseignement qui permet de se familiariser avec la démarche scientifique autour de projets impliquant les mathématiques, les sciences de la vie et de la terre, la physique et la chimie. C’est aussi l’occasion de comprendre l’apport et la place des sciences dans les grandes questions de société. « On trouve que en comparaison avec d’autres méthodes éducatives, la façon d’enseigner les sciences au Lycée Molière est très adéquate et la proximité nous permet de bien travailler ensemble » dit le porte-parole de l’ESA.

Parallèlement à l’objectif de susciter des vocations parmi les jeunes, la divulgation scientifique est fondamentale pour que le citoyen comprenne l’importance de l’investissement dans la science et la technologie aérospatiales. Le Dr Ventura-Traveset fait une comparaison qui marque les esprits : chaque citoyen dépense par an, en moyenne, 1€ pour le programme scientifique européen (10€ si l’on considère l’ensemble : observation de la terre, science et navigation, fusées, stations spatiales…) alors qu’il dépense 500€ pour le tabac. « Les bénéfices engendrés par ces 10€ investis dans la science et la technologie aérospatiales se multiplient par 30 ou 40 dans l’économie. Pour prendre un exemple : le lancement d’un satellite permettent de faire travailler des entreprises d’opérateurs des télécommunications, de développer l’industrie audiovisuelle, de créer des nouvelles entreprises de récepteurs, offrir des nouveaux services dans l’agriculture, le développement de l’industrie énergétique, etc. ». 

L’exposé a été très intéressant et l’ESA est également prête à s’adresser aux parents d’élèves du Lycée Molière. Que ceux qui sont intéressés lèvent la main !

Javier Ventura_sept 2015

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *