Doucekalousse, la petite lapine de GS, vient de fêter ses deux ans

Doucekalousse, la petite lapine de GS, vient de fêter ses deux ans

Doucekalousse est arrivée en GS l’année dernière, en octobre. Elle était toute petite mais elle a beaucoup grandi. Elle a deux ans et pour son anniversaire, on a fait deux gâteaux à la carotte.

Elle mange de la salade, un tout petit peu de carottes (surtout les feuilles), de l’herbe, des blettes, du chou, des croquettes pour lapin. Elle adore les pommes et les fraises. Elle a mangé les plantes qu’on a fait pousser dans la classe : les lentilles, les haricots. Elle a fait tomber tous les pots. Elle fait caca et elle peut le manger. C’est comme si elle mangeait deux fois sa nourriture. Elle mange aussi du carton et les papiers quand elle en trouve dans la classe. Elle a mangé les étiquettes de notre tableau des responsables. On protège nos casiers et l’étagère pleine de feuilles avec des planches. On protège aussi la table de l’ordinateur parce qu’elle aime bien croquer les câbles !

Elle n’aime pas rester dans sa cage. Elle monte parfois sur les tables. Quand on a jardiné, elle est sortie avec nous dans la cour. Quand on a fait la photo de classe, on lui a mis une laisse mais elle n’a pas aimé et elle l’a enlevée. Elle s’est échappée. C’est Maya qui l’avait dans les bras pour la photo. Quand on sort à la récréation, il y a deux responsables qui restent dans la classe pour la surveiller et jouer avec elle.

Elle aime beaucoup qu’on la caresse. Tous les jours, on la caresse, on joue avec elle.  Quand elle a peur ou qu’elle est en colère, elle tape avec ses pattes arrières. Quand elle veut jouer, elle court autour de nous. Elle a une grande cage dans le jardin. Elle est en train d’y creuser un grand terrier.

La vétérinaire est venue lui faire son vaccin. Elle lui a nettoyé les oreilles avec l’aide de Maya. On a écouté les battements du cœur de Doucekalousse. On a vu ses dents.

La petite lapine vit dans la classe de GS A, en maternelle. Chaque vendredi, elle laisse la classe pour passer la fin de semaine chez la maîtresse Isabel et, de temps en temps, au domicile des élèves qui se portent volontaires. Dans un cahier de voyage, les écoliers relatent le séjour de Douskalousse dans les maisons avec des photos, des dessins et des anecdotes.

 Liceo francés Molière

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *